Nouvelle baisse des prix du gaz au 1er mars

Article mis à jour le 

Les prix réglementés du gaz vont baisser pour le sixième mois consécutif, au 1er mars
Les prix réglementés du gaz vont baisser pour le sixième mois consécutif, au 1er mars

Les prix réglementés du gaz d’Engie (ex-GDF Suez), reculeront d’environ 3,2 % hors taxes au 1er mars. Il s’agira du sixième mois de baisse consécutif.

Les tarifs réglementés du gaz attribués par Engie à 6,4 millions de consommateurs reculeront de 3,2 % hors taxes en mars. Phénomène durable une nouvelle fois rendu possible par la baisse des cours du pétrole, selon une information du Figaro.

Rappelons que les tarifs du gaz, revus chaque mois, sont établis au détail. Bien que ceux-ci n’intègrent pas les diverses taxes, ils prennent en compte les coûts d’approvisionnement d’Engie. Les 10,6 millions de consommateurs français disposant d’un abonnement au gaz peuvent choisir entre les prix réglementés de l’ancien monopole et les tarifs de marché, et ce, depuis que le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence.

À noter que le dispositif des prix réglementés n’est dorénavant plus seulement de mise pour les clients particuliers. Les clients professionnels du gaz naturel et de l’électricité ont en effet été contraints de souscrire à une offre à prix libre : la disparition progressive des prix administrés du gaz s’est faite entre l’été 2014 et l’hiver 2015.

 

Sources : lefigaro, boursier