Nouvelle campagne publicitaire : comment réagir face à un AVC

Article mis à jour le 

La Journée de l’accident vasculaire cérébral (AVC) lundi 29 octobre a donné lieu à une initiative d’envergure nationale du Gouvernement : le lancement d’une campagne publicitaire radiophonique.

Environ 130 .000 nouveaux cas d’AVC sont constatés chaque année en France. Un quart des victimes ont moins de 65 ans. Ces accidents deviennent un important problème de santé publique. C’est pourquoi le ministère de la Santé a organisée une campagne de spots informatifs : elle a pour but de mettre en garde les Français sur les signes précurseurs de l’AVC et sur la manière d’y faire face.

Cette campagne, baptisée "AVC, Agir vite c’est important" pourra être écoutée sur de nombreuses fréquences comme France Inter, RTL, Skyrock, Europe 1) du 29 octobre au 7 novembre 2012.

Signes précurseurs de l’AVC et moyens de prévention

Les signes : Quand des troubles de la parole, une déformation de la bouche ou un affaiblissement soudain d’un côté du corps (membres supérieurs et inférieurs) apparaissent, il faut alors prévenir le plus rapidement possible les urgences. C’est probablement un accident vasculaire cérébral.

Restreindre les risques : Le tabac, le surpoids, le stress… Autant de facteurs pouvant favoriser les risques d’AVC. Pour mieux s’en prévenir, il est également conseillé d'avoir une alimentation saine (manger de nombreux fruits et légumes contenant du lycopène) et pratiquer régulièrement, mais sans excès, une activité physique.