De nouvelles maisons poussent à la Cité Universitaire Internationale

Article mis à jour le 

La Cité universitaire internationale de Paris, mieux connue sous le nom de "Cité U", située en bordure du boulevard Jourdan, dans le XIVe arrondissement, va accueillir d'ici 2016-2017 dix nouvelles maisons qui pourront contenir quelque 1 800 nouveaux logements, soit un accroissement de 31 % de ses capacités d'accueil. La Chine, l’Algérie, le Pérou et la Corée du Sud sont parmi les pays favoris pour avoir leur pavillon dans ce site prestigieux, aux cotés de l'Argentine, du Maroc ou des États-Unis.

Les bâtiments de la "cité U" sont classés, et aucune nouvelle construction n'était venue troubler leur quiétude depuis 1969 avec la maison de l’Iran. On pouvait presque croire que ce projet d'ensemble architectural du siècle dernier, lancé en 1925 par le ministre de l'Enseignement pour développer les liens entre les peuples, ne pourrait plus évoluer, à cause des règles restrictives de construction à proximité de bâtiments classés. Heureusement, de nouvelles conventions d'occupation sont en cours de négociation et dix bâtiments devraient sortir de terre d'ici 2020, sur le même modèle qui a vu naître la Cité dans les années 1920 : une architecture par maison et par pays. C'est l'occasion d'une nouvelle jeunesse pour ce site qui accueille chaque année 12 000 étudiants de 140 pays

Selon le modèle de la Cité, chaque pays candidat choisira son architecte et financera le bâtiment, qui sera ensuite donné aux Universités de Paris. Pour permettre ce gigantesque projet, la Ville a cédé à l'Etat près de 16 000 m2 de terrains en 2011 aux abords de l'actuelle Cité. Par ailleurs, cette dernière financera elle-même sur le parc Ouest quatre maisons avec le soutien de partenaires privés, qui devraient accueillir étudiants et chercheurs étrangers dès la rentrée 2017. Le plan d'aménagement prévoit la création d'ici à 2020 de trois nouvelles maisons sur le parc Est, et la Ville de Paris financera la création, dès 2015, de deux maisons supplémentaires et la réhabilitation du pavillon Victor Lyon.

Un patrimoine ouvert aux curieux et aux passionnés d'architecture

Le parc de la Cité U est un lieu de découverte pour les jeunes et les moins jeunes qui permet de varier le programme en alternant les sorties au parc Montsouris (situé de l'autre coté du boulevard Jourdan) avec les grands jeux sur les pelouses de la cité internationale. Vous pouvez aussi profiter de ces pelouses pour pique-niquer ou pour aller boire un café à la terrasse du bâtiment principal (la maison internationale), dans lequel se trouvent le théâtre, la piscine et les services centraux (administration, restaurant collectif). Certains pavillons, comme celui de la Suisse - dessiné par Le Corbusier en 1933 - ou la maison du Brésil - du même architecte en 1959 - sont de vrais morceaux d'histoire ayant contribué à la définition d'importants principes de l'architecture.

La maison de l'Iran, dernière arrivée dans ce parc aux monuments classés, est aussi un manifeste d’architecture contemporaine, contrairement à d'autres bâtiments, beaucoup plus traditionnels, dont la maison de la fondation Deutsch-de-la-Meurthe, qui fût la première bâtie et est considérée comme un clin d’œil au Moyen Âge français. Les nouveaux pavillons permettront sans doute de relancer le rôle avant-gardiste de cet endroit protégé du temps et des conflits.

                 Fondation Suisse vue de la façade Sud

Sources : La Croix, Le Figaro, Metro France (photos du projet)