Quand la NSA enregistre nos communications téléphoniques

Article mis à jour le 

D'après une information du Monde, pas moins de 70,3 millions d'enregistrements de communications téléphoniques ont été effectuées dans l'Hexagone par la NSA, fin 2012 début 2013.

La NSA, l'agence américaine de renseignement, a capté massivement les communications téléphoniques des citoyens français entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013, comme l'a mis en évidence Le Monde dans son édition de lundi, en se basant sur des documents de l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

Au cours de cette période d'un mois, 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques des Français ont été réalisées par la NSA. Dans le rapport de l'ex-consultant de l'agence, sont entre autres détaillées les techniques appliquées pour intercepter illégalement les secrets ou tout simplement la vie privée des Français, explique le quotidien du soir.

Plusieurs techniques de collecte

Pour mener à bien ces écoutes, un signal s'active automatiquement, lançant alors l'enregistrement, quand un numéro de téléphone spécifique est composé. D'autre part, les SMS et leurs contenus sont stockés selon les mots-clés qu'ils renferment. Enfin, la NSA garde l'historique des connexions de chaque personne ciblée.

Qui est concerné ?

D'après les documents étudiés, les cibles concernées par la NSA seraient essentiellement des personnes suspectées d'activités terroristes, des personnes issues du monde des affaires, de la politique ou encore de l'administration française.

Sources : LeMonde, Metronews