L'obésité entraînerait une perte d'audition

Article mis à jour le 

Une étude du Brigham and Women's Hospital prouve que plus l'Indice de Masse Corporelle (IMC) est élevé, plus les risques de perte auditive sont importants.

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 360 millions de personnes sont atteintes de déficience auditive. Une maladie souvent considérée comme l'un des inévitables effets du vieillissement. Pourtant,  une nouvelle étude publiée dans The American Journal of Medicine montre une corrélation entre obésité et perte auditive. Il se pourrait en effet qu’un Indice de Masse Corporelle (IMC) élevé multiplie les risques de perte auditive.

Le surpoids augmente les risques de surdité

L'étude du Brigham and Women's Hospital a montré que les femmes ayant un IMC compris entre 30 et 34 sont 17% plus susceptibles de devenir sourdes que celles dont l'IMC est normal. Le tour de taille est par conséquent un facteur à prendre en compte : au-delà de 80 centimètres, les risques de perte auditive augmenteraient de 11%. 

L'activité physique à la rescousse

De fait, si l'on en croit l'étude, la perte auditive pourrait être combattue en faisant un peu de sport à intervalles réguliers. Les chercheurs estiment en effet que la pratique d'une activité physique limite le risque de perte auditive à 17%. Conclusion : remettez-vous au sport, c'est (aussi) bon pour la santé auditive !

Sources : American Journal of Medicine, Brigham and Women’s HospitalMeltyfood