Orages : quels gestes adopter face au danger de la foudre ?

Article mis à jour le 

Alors que le beau temps permet de profiter du plein air, le danger d’un orage et de la foudre n’est jamais loin. En moyenne, 20 personnes chaque année sont tuées à cause d’un accident lié à la foudre. Depuis le début de la vague de chaleur en France, 6 personnes ont été frappées par la foudre. Mais comment doit-on réagir lorsqu’une personne est foudroyée ? Voici quelques bons gestes à connaître pour cet été.

La foudre, à l’inverse de ce que l’on croit, n’est pas forcément mortelle : en général, sur 100 à 200 personnes foudroyées, 20 à 30 personnes trouvent la mort.

Les décès surviennent en principe à cause d’un arrêt cardiaque, à cause d’une fibrillation ventriculaire due à la foudre, ou à la suite d'une perte de connaissance relative au choc électrique et donc à l’obstruction des voies respiratoires.

Les bons gestes à connaître

Dans un premier temps, rappelez-vous que la foudre atteint les corps conducteurs pointant vers le ciel. Ainsi, un jogger, un cycliste et la tête hissée hors de l’eau d’un baigneur font donc des cibles parfaites.

Sous les coups de tonnerres, on a tendance à perdre son calme et à oublier les conseils que l’on entend depuis l’enfance. Si vous entendez gronder dans le ciel, le mieux est bien évidemment de se protéger dans une habitation en débranchant les appareils électriques, ou encore dans une voiture. Dans le cas inverse, évitez de vous réfugier sous un arbre ou une structure métallique. N’ouvrez pas de parapluie et n’utilisez pas votre téléphone.

Si vous êtes dans l’eau lorsque l’orage démarre, sortez le plus rapidement possible. Si toutefois ce n'est pas possible, restez le plus immergé possible. Par ailleurs, comme le préconise Claude Roulleau de l’Association Prévention Foudre au Parisien, si vous vous situez près d’un point d’eau, mettez-vous en position de fœtus et tassez-vous le plus possible sur vous même.

Lorsque l’orage sévit, il ne sert à rien de courir, bien au contraire : ce serait plus dangereux. Enfin, si vous êtes plusieurs, écartez-vous de trois mètres au minimum les uns des autres.

Comment réagir lorsqu’une personne est foudroyée ?

Lorsqu’une personne est touchée, le temps est compté et chaque geste peut sauver une vie. Ne craignez pas que le courant électrique vous traverse en touchant une personne : lorsqu’un foudroiement a lieu, il ne fait que passer dans le corps.

La première chose à faire est donc d’agir, et au mieux. Si vous savez pratiquer les premiers secours, alors faites un massage cardiaque de toute urgence ou utilisez un défibrillateur automatique disponible dans les lieux publics équipés.

Pour savoir où en trouver un sans perdre de temps, vous pouvez utiliser une application smartphone (l’association RMC / BFM en propose une) afin de voir quels sont les locaux les plus proches à en posséder un.

Enfin, même si une personne a subi un petit choc et que les conséquences ne sont pas graves, il est nécessaire de se rendre à l’hôpital. Il y a des risques pour que des complications physiques (soucis cardiaques, acouphène, hernie discale…) et psychiques (stress post traumatique) surviennent des jours voire des semaines après un foudroiement.

Sources : LeParisien ; Topsanté et LeFigaro