L'Oréal ne pourra plus dire que ses produits sont rajeunissants

Article mis à jour le 

Dorénavant, le géant français des cosmétiques L'Oréal ne sera plus autorisé à vanter les propriétés antivieillissement de certains de ses produits haut de gamme pour la peau, aux États-Unis. C'est du moins ce que prévoit un accord tout juste signé avec les autorités américaines.

Afin d'éviter des poursuites pour publicité mensongère, le fabricant de cosmétiques L'Oréal a consenti à signer un accord avec la Commission fédérale de Commerce (FTC), la plus importante autorité américaine de la concurrence. Dorénavant, la firme ne peut plus revendiquer les caractéristiques anti-âge d'un certain nombre de ses produits de soin pour la peau.

Pour rappel, la FTC désapprouvait la promotion des gammes pour  la peau Lancôme Génifique et L'Oréal Paris Youth Code, qui vantait leurs propriétés antivieillissement comme "scientifiquement prouvées". Dans le détail, les annonces du plus important fabricant de cosmétiques de la planète prétendaient que les produits en question permettaient d'obtenir une peau manifestement plus jeune en une semaine, le tout grâce à une stimulation des gènes.

Malheureusement, comme l'a mis en évidence une des responsables de la FTC, les cosmétiques ne peuvent évidemment pas changer nos gènes et nous faire remonter le temps comme par magie. Et la société L'Oréal n'a pas été en mesure de prouver ce qu'elle avançait.

À noter que la gamme Génifique, comme le relève la FTC, peut être proposée jusqu'à 132 dollars le flacon, et la gamme Youth Code autour de 25 dollars le flacon.

Sources : online.wsj, usatoday, liberation