Ouverture du fichier client de GDF Suez : du nouveau pour le consommateur ?

Article mis à jour le 

Mardi, l’Autorité de la concurrence a annoncé qu’elle avait prié GDF Suez d’ouvrir son fichier clients gaz de manière à ce que la concurrence, à l’instar des fournisseurs alternatifs Direct Energie, EDF, ENI et Lampiris, soient en mesure d’affronter l’opérateur historique "à armes égales". Qu’est ce que cela va changer pour le consommateur ?

Le gendarme de la concurrence a indiqué mardi 9 septembre que GDF Suez pourrait avoir abusé de sa position dominante sur le marché du gaz français. Pour cette raison, l’autorité a réclamé au géant du gaz de diffuser une partie de ses fichiers clients à ses concurrents. Mais une telle mesure serait-elle à même de changer la donne pour le consommateur ? Dans une certaine mesure, oui, selon l’UFC Que Choisir.

Des fichiers clients qui laissent une longueur d’avance à GDF Suez

Il faut d’abord comprendre que ces fichiers clients renferment des informations telles que l’adresse, le numéro de téléphone, la consommation du foyer ou encore le point de comptage. Or, ces détails ont été réunis par GDF Suez uniquement du fait de son monopole. L’ennui, c’est que la concurrence devrait dépenser beaucoup d’argent pour rassembler à son tour de telles données. Des données par ailleurs indispensables au démarchage de nouveaux clients.

La concurrence de GDF Suez sera-t-elle autorisée à démarcher les clients ?

Pour l’instant, la décision que vient de rendre l’Autorité de la concurrence est temporaire, puisqu’il est question de mesures dites "conservatoires". D’autre part, GDF Suez a également 10 jours pour déposer un recours. Néanmoins, si cette décision se voit confirmée, les concurrents vont donc être en mesure de démarcher les clients issus des fichiers. Une ouverture que Frédéric Blanc, juriste spécialisé dans le logement et l’énergie chez UFC Que Choisir, redoute, car elle pourrait déboucher sur du démarchage agressif. À noter que les données sont dites en "opt-out", c'est-à-dire que les clients concernés dont les informations sont transmises n’en seront pas prévenus…

Quelles modifications sont à prévoir, pour le consommateur ?

D’autre part, une telle ouverture pourrait permettre aux fournisseurs de proposer aux clients concernés une offre répondant davantage aux besoins de leurs foyers. Ainsi, les consommateurs seront dès lors en mesure de faire jouer la concurrence pour limiter leur facture. Reste que l’Autorité de la concurrence n’a jusqu’à présent pas indiqué quels types d’informations issus du fichier client pourront être diffusés. Rien ne dit donc pour l’instant que les concurrents auront toutes les cartes en main pour démarcher. Rappelons cependant que les consommateurs peuvent aujourd’hui déjà accéder au comparateur du Médiateur national de l’énergie, pour évaluer au mieux les prix du gaz.

Sources : quechoisir, lci, lesechos, energie-mediateur