Le paquet de cigarettes neutre obligatoire dès le 1er janvier 2017

Article mis à jour le 

Les paquets de cigarettes neutres sont attendus dans les bureaux de tabac en mai
Les paquets de cigarettes neutres sont attendus dans les bureaux de tabac en mai

À compter du 1er janvier 2017, les logos et les couleurs des marques ne figureront plus sur l’emballage des cigarettes dans les bureaux de tabac. Mais dès le 20 mai, les industriels ne seront plus autorisés qu’à produire des paquets neutres. Plus de retour en arrière possible, dès lors.​

À partir du 1er janvier 2017, la neutralité des paquets de cigarettes sera en vigueur en France. Ainsi, les couleurs, logos et codes typographiques permettant de distinguer les marques disparaîtront des emballages. Or, le décret précisant le calendrier d’application de cette mesure phare de la Loi santé entrera en vigueur à compter du 20 mai.

Plus de retour possible

Bien que les textes européens prévoient d’instaurer une année de transition, la France a établi un calendrier serré. “Le retour en arrière n’est plus possible”, a expliqué Marisol Touraine, ministre de la Santé. À compter du 20 mai, seuls les paquets neutres devront être produits dans les usines. Les industriels auront alors jusqu’au 20 novembre pour écouler leur stock.

Freiner la consommation

La France sera le deuxième pays à adopter la neutralité des paquets, après l’Australie en 2012. Une étude réalisée en janvier a conclu que cette mesure, associée à une hausse des prix, a permis de réduire le taux de tabagisme chez les jeunes. D’après la ministre de la Santé, cette règlementation s’inscrit dans une stratégie d’ensemble. Mme Touraine s’est prononcée pour une forte hausse des prix après la neutralité des emballages.

Le mécontentement des buralistes

Les buralistes voient dans ce dispositif une “erreur historique”. Pascal Montredon, président de la confédération des buralistes, explique que les consommateurs n’hésiteront pas à s’approvisionner dans les pays voisins pour retrouver leur marque. D’après lui, le manque à gagner serait énorme, d’autant plus que 25 % des paquets seraient vendus dans la rue ou sur Internet. Pour rappel, le 16 septembre 2015, 228 sénateurs s’étaient opposés au paquet neutre contre 16 élus qui ont voté pour. Le 25 novembre, 2 voix ont fait la différence au niveau de la chambre basse pour que cet article de la loi Santé soit voté.

 

Sources: lemonde, 20minutes

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé