Paris face cachée : 70 « expériences originales » pour découvrir la capitale

Article mis à jour le 

L’opération « Paris face cachée », lancée par la Mairie en 2012, est sur le point de vivre sa deuxième édition les 1er, 2 et 3 février. L’année dernière, le lancement de cette opération avait permis à des milliers de Parisiens et autres de jouer aux touristes et de découvrir les recoins oubliés et les lieux habituellement fermés au public. Cette année les organisateurs en ont fait encore plus, avec 70 attractions gratuites ou payantes, dont certaines sont vraiment surprenantes.

Paris et la musique

Parmi les activités pour le moins originales : la visite de l’atelier / studio souterrain d’un artiste et concepteur musical, Pierre Meitivier. Vous pourrez y expérimenter "ses sculptures sonores comme le STI (surface interactive pour la danse), la Stretch Machine, le Percuphone… Et pour les plus téméraires le vol sonore avec le Moon Jump."

Si vous avez toujours rêvé de marcher dans les traces de vos footballeurs, rugbymens ou de vos rock-stars préférés, vous pouvez encore vous inscrire pour une visite du Stade de France, à St Denis, appelée "le stade du 3e millénaire".

Aussi au programme, un concert d'Oxmo Puccino, rappeur et poète de talent accompagné par des musiciens de jazz, prévu le dimanche 3 février, en fin d’après-midi dans un atelier de la RATP rempli de rails (!) et de trains, dans le 19e arrondissement. A réserver ici : http://www.weezevent.com/des-rimes-des-rames-et-du-rap

Paris et l’histoire

Pour les nostalgiques de l’ère industrielle, et des Trentes Glorieuses, un parcours vous amène sur les traces des "fantômes de l’usine". Vous pourrez suivre votre guide qui vous montrera le centre social et sportif d’une usine des années 60, et peut-être verrez vous des fantômes d’ouvriers, cette catégorie qui est en passe de disparaître complètement de notre sol national.

L’Observatoire, un des plus vieux bâtiments de Paris, construit en 1667, ouvre ses portes pour montrer au public le travail d’un souffleur de verre. Les curieux opteront pour une visite guidée, oscillant entre histoire et science, notamment à travers les premiers graffitis de Paris datés de 1670, ou les grands moments de la science qui ont eu lieu ici : la mesure de la vitesse de la lumière, l’établissement au XIXe siècle de l’heure officielle ou l’invention par Lavoisier du premier thermomètre. Pour les amoureux de l’histoire, il y a aussi la balade à Montmartre "dans les pas de la Commune", qui montre les hauts lieux de mémoire de cet épisode révolutionnaire, en chantant les ballades de l’époque.

Paris et les trains

Enfin, pour tous les enfants, petits et grands, un évènement "Tchou tchou les petits trains !" se tient dans le 10e arrondissement : dans un espace de 400 m2 sera monté un réseau impressionnant de modèles réduits, par et pour les amateurs de trains miniatures.

Rendez-vous sur le site http://parisfacecachee.fr/ pour réserver vos places. Si l'évènement est complet, vous pouvez toujours essayer de vous procurer des places directement sur place.