Paris fonctionnera à l’électricité 100 % verte dès janvier 2016

Article mis à jour le 

Vue de Paris la nuit - copyright Shepard4711
Vue de Paris la nuit - copyright Shepard4711

À partir de janvier 2016, les bâtiments municipaux ainsi que l’éclairage public vont fonctionner à l’électricité 100 % verte à Paris. Un engagement opportun visant prochainement, à trois semaines de la COP 21, à faire de Paris une capitale de la transition énergétique.

Rappelant que la dimension énergétique est une question centrale de la conférence internationale sur le climat, la maire PS de Paris Anne Hidalgo a souligné que la capitale se devait d'être exemplaire. À ce titre, 800 millions d’euros ont été investis d’ici à 2020 à Paris. Première concrétisation de la ville : la mise en place d’une électricité 100 % verte à compter de janvier 2016. Et pour cause : Paris va profiter du renouvellement au 1er janvier prochain des contrats de fourniture d’électricité pour exiger que son électricité provienne à 100 % du solaire, de l’hydraulique et de l’éolien.

Résultat, à l’aide de ce nouveau dispositif, pas moins de 50 % de l’énergie consommée à Paris sera renouvelable à partir de 2016. À noter que cette nouvelle mesure va permettre à la capitale française d’anticiper et de dépasser de cinq ans l’objectif de 30 % initialement fixé à 2020.

En outre, d’autres séries d’initiatives prometteuses sont en projet : c’est le cas des eaux chaudes des égouts et des eaux froides de la Seine, qui pourraient prochainement servir à chauffer ou climatiser l’Hôtel de Ville. Tandis que d’ici 2020, 20 % des lampadaires et des 338 000 sources de lumière de la ville pourraient devenir des leds. Enfin,  pas moins de 2 000 chaufferies municipales délaisseront d’ici 2018 le fioul au profit d’énergies renouvelables.

Paris cherche aussi des nouvelles sources d’énergie, raison pour laquelle a été identifiée une surface de 100 000 m² pour y installer prochainement des panneaux solaires. Affaire à suivre.

 

Sources : lemonde, tv5monde