Paris : la voie express rive gauche fermera le 28 janvier

Article mis à jour le 

La mairie de Paris vient d'annoncer que la voie express rive gauche serait fermée à la circulation à compter du lundi 28 janvier. Cette décision a été prise pour permettre la poursuite des travaux d'aménagement des berges de Seine.

Dans un communiqué publié lundi 21 janvier, la mairie de Paris a annoncé la fermeture de la voie express rive gauche dès le 28 janvier. Une façon de rendre possible le prochain aménagement des berges de Seine. D'ici là, la mairie de Paris a également fait savoir que le tunnel du pont Alexandre III serait paralysé, de même que la sortie débouchant sur le quai Branly. Ainsi, la voie sur berges possèdera, ce jusqu'au 28 janvier, un accès par la rampe Royal et une sortie sur le pont de l'Alma. Une troisième file de circulation sera mise en place quai Anatole-France, au-delà du pont de la Concorde, pour faciliter la circulation sur les quais hauts où se reporteront les automobilistes.

À noter que les quais hauts Anatole-France et Orsay ont déjà fait l'objet d'un aménagement spécifique entre novembre et décembre 2012. Objectif : répondre au mieux aux nouvelles conditions de circulation et offrir un accès optimal aux piétons et cyclistes aux prochains aménagements présents sur les berges.

Un jardin flottant bientôt accessible à tous en bord de Seine

Dès le printemps prochain, quelques 4,5 hectares seront accessibles aux promeneurs sur pas moins de 2 kilomètres, du musée d'Orsay au pont de l'Alma. Seront notamment proposées aux badauds des activités sur le thème du sport, de la culture et de la nature. À cela s'ajoutera une promenade sous forme de jardin flottant. Si le projet compte de nombreux soutiens, il reste aussi controversé. Ainsi, certains élus de droite du conseil de Paris craignent un regain des embouteillages et de la pollution dans la capitale. L'association 40 millions d'automobilistes a quant à elle lancé une pétition pour obtenir le retrait du projet.

D'après les chiffres rendus public par la mairie de Paris, le budget de ces travaux, baptisés "reconquête des berges de la Seine", devrait s'élever à 35 millions d'euros.

Sources : Mairie de Paris