Des patates péruviennes sur Mars ? Peut-être pour bientôt...

Article mis à jour le 

Matt Damon cultivant des pommes de terre dans le film Seul sur Mars
Matt Damon cultivant des pommes de terre dans le film Seul sur Mars

Des chercheurs du Centre international de la pomme de terre, épaulés par la Nasa, s’apprêtent à cultiver des pommes de terre dans une terre du Pérou provenant de Lima. Cette dernière pourrait en effet partager les mêmes caractéristiques que la terre de la planète rouge. De quoi préparer la culture de patates sur Mars ?

La Nasa et le Centre international de la pomme de terre (CIP) cherchent à savoir s’il sera un jour possible de cultiver des pommes de terre sur Mars - de quoi rappeler le dernier film de Ridley Scott, Seul sur Mars.  À cet effet, ceux-ci vont lancer fin janvier une expérimentation sur la question au Pérou. Et pour cause : la terre de la Pampa de la Joya partagerait selon les chercheurs des propriétés similaires à la terre de la planète Mars. Qu’il s’agisse de conditions atmosphériques, de température, de gravité, de sol ou encore de radiation, tout ou presque concorderait avec la planète rouge. En pratique, 80 kg de cette terre sera ainsi acheminé à Lima pour effectuer une étude.

Scientifiques de la Nasa, du CIP, sans compter un spécialiste de Dubaï, travailleront de concert à cette expérimentation. Neuf variétés de pomme de terre ont été sélectionnées pour cette première étape. Mais il faudra patienter jusqu’en mars pour obtenir les premiers résultats. Les chercheurs espèrent donc voir pousser au moins une plante.

À noter que la patate péruvienne, capable de pousser à plus de 4 000 mètres d’altitude, est ultra résistante. Mieux : celle-ci s’est adaptée à la plupart des écosystèmes de notre planète. Affaire à suivre.

 

Sources : numerama, 24heures