Patrimoine : en France, 70 % de millionnaires en plus d’ici 2019

Article mis à jour le 

À l’échelle mondiale, la richesse des ménages a décollé de 8,3 % en seulement un an, atteignant ainsi le niveau sans précédent de 263 000 milliards de dollars en 2013. Or, la France ne ferait à ce titre pas exception, notamment en nombre de millionnaires.

D’après l’étude "Richesse globale" menée par la banque Crédit Suisse et diffusée mardi 14 octobre, la richesse des ménages aurait atteint un nouveau record dans le monde en 2013. Et en France, le nombre de millionnaires n’aurait jamais été aussi élevé.

Aujourd’hui, en matière de richesse moyenne par adulte, la France se place à la sixième position avec 317 000 dollars. Devant elle : la Suisse, l’Australie, la Norvège, les États-Unis et la Suède. Selon l’établissement Crédit Suisse, le nombre de millionnaires bondit de par le monde. À tel point que certains spécialistes estiment que les 35 millions de 2013 devraient atteindre 53,2 millions en 2019. Soit une augmentation de 53 % sur les cinq années à venir.

Évidemment cette explosion des millionnaires va de concert avec la hausse de la richesse globale. Ainsi, les ménages ont gagné 8,3 % de richesse en un an, pour atteindre 263 000 milliards de dollars en 2013. Ce score, qui correspond dans le détail à 53 000 dollars par adulte, outrepasse de 20 % le précédent record datant d’avant la crise économique, et de 39 % le plus bas (2008).

Comment expliquer pareil phénomène ?

Pour le Crédit Suisse, cette hausse de la richesse découle directement des cours des actions, jugés "robustes", et du marché de l’immobilier. Deux facteurs ayant permis de déjouer une conjoncture faible. À ce titre, les États-Unis, mais également l’Europe, ont relevé les résultats, avec une croissance dépassant 10 % d’un côté comme de l’autre. De fait, l’économie mondiale, en dépit de sa léthargie, n’a pas bloqué l’évolution mondiale des patrimoines, indique la banque. Et pour cause : l’augmentation annuelle de 20 100 milliards de dollars est la plus élevée depuis 2007. C’est la première fois que les actifs financiers bruts mondiaux dépassent les 250 000 milliards de dollars.

Aujourd’hui, dans le monde, pas moins de 400 millions d’adultes possèdent un patrimoine au-dessus des 100 000 dollars, alors qu’ils étaient 217 millions en 2000.

De plus en plus d’inégalités…

La banque Crédit Suisse a par ailleurs mis au point un indicateur des inégalités, en complément. Selon elle, ces dernières sont à l’heure actuelle pire qu’en 2000, mais pas partout. Ainsi, si tel est le cas en Amérique latine, en Afrique, mais également et surtout en Inde et en Chine, elles ont très marginalement baissé en Europe et aux États-Unis. Sans surprise, l’Amérique du Nord est la région réunissant la majeure partie des richesses des ménages (34,7 %), juste devant l’Europe (32,4 % de l’ensemble). Loin derrière, la région Asie/Pacifique, sans compter la Chine, se place en troisième place avec 18,9 %. En un an, la richesse des ménages chinois s’est relevée de 3,5 %, soit 715 milliards de dollars.

Côté recul, ce sont l’Indonésie (-260 milliards), l’Argentine et la Russie (-135 milliards pour chaque), et la Turquie (-100 milliards), qui obtiennent les reculs de richesse des ménages les plus violents.

Sources : credit-suisse, 20minutes, liberation