Les pays les plus accueillants du monde

Article mis à jour le 

Si vous hésitez encore sur la destination de vos vacances cet été, le World Economic Forum vous donne un coup de pouce dans votre décision. Son enquête dévoile les pays les plus accueillants du monde. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, ce ne sont pas forcément les pays riches, ou Européens qui arrivent en tête. Le classement ne s’appuie pas sur des critères comme la richesse par habitant ou le PIB mais plutôt sur des facteurs liés au tourisme.

Chaque année le World Economic Forum (WEF) crée un classement pour évaluer la compétitivité des pays dans le secteur du tourisme et du voyage. Il permet d’évaluer l’attitude des pays envers leurs touristes. Le classement évalue 140 pays et évalue l’accueil que reçoivent les touristes. L’objectif de l’enquête étant surtout de mesurer le degré d’ouverture au tourisme et aux visiteurs étrangers d’un pays.

Une évaluation de l’ouverture aux étrangers

Les données sont obtenues à l’aide d’un indicateur  qui évalue les facteurs du tourisme : TTCI (Travel and Tourisme Competitiveness Index) . Il englobe des éléments jouant un rôle dans le tourisme tels que les facteurs humains, culturels et les infrastructures touristiques (transports et attractions). Puis la préservation du développement des ressources naturelles, la sécurité et l’attrait pour les voyages d’affaires.

Le WEF s’est également appuyé sur des réponses obtenues de 2011 à 2012 à la question : "Comment sont accueillis les visiteurs étrangers dans votre pays ?"

L’Islande : l'île la plus accueillante du monde

Une carte réalisée par le Washington Post permet d’accéder aux résultats, les pays en rouge étant les moins accueillants et ceux en bleus les plus ouverts avec leurs visiteurs étrangers.

Les pays se voient attribués une note sur 7 qui est la note maximale. On retrouve notamment en tête de liste, et sans surprise :

- des pays riches et pacifiques du monde occidental tels que  l’Autriche (5ème), l’Irlande (9ème) et le Canada (12ème) ;

- une catégorie de paradis terrestres comme la Thaïlande (13ème) ou les Emirats Arabes (15ème) ;

- Et également des pays de l’Afrique de l’Ouest avec le Maroc (3ème) et le Sénégal (8ème ) ;

Si vous décidez de voyager, WEF vous conseille le nord avec la première place attribuée à la terre de feu et de glace : l’Islande qui se classe première avec 6,8 points, suivie par la Nouvelle Zélande avec 6,8 et le Maroc avec 6,7 en troisième position.

Certains pays se montrent un peu plus "hostiles" envers les touristes. Les pays où vous serez le plus mal reçu d'après le WEF seront la Bolivie avec 4,1 points, le Venezuela et la Russie qui clôt le classement.

Sans grand étonnement dans les moins bons élèves du classement, on retrouve des états troublés au Moyen-Orient comme l’Iran ou le Pakistan, des pays de l’Europe de l’Est, mais également deux pays asiatique : la Corée du Sud classée 129ème et la Chine 130ème.

 Quant à l’accueil des Français envers leurs touristes, il n’est pas des plus apprécié puisque notre pays se classe 80ème avec une note de 6,2. Cependant la France se hisse deuxième derrière la Nouvelle Zélande pour ce qui est des pays les plus recommandés pour les voyages d’affaires.

Des résultats étonnants

Il n’y a pas de théorie uniforme pour ces résultats, c'est-à-dire que ni les indicateurs de richesses, comme le PIB ou la richesse par habitant, ni le nombre de visiteurs étrangers ne peuvent permettre d’indiquer l’ouverture et l’accueil d’un pays à son public. Les États-Unis (104ème) et la Chine en sont un bon exemple : ils ont pourtant un niveau élevé de touristes mais ne sont pas dans les dix premiers du classement. Une des explications que le WEF nous offre pour le continent américain est le contrôle d’identité et les contrôles très rigoureux pour posséder un visa.

Notre perception à propos de certains pays est rompue, ainsi même si  quelques régions du Moyen Orient sont en bas du classement, elles entretiennent en général une bonne moyenne. On est donc surpris par exemple de voir le Yemen, 18ème au classement, devant la Suède et la Belgique ou encore de voir le Danemark dans le bas du classement à la 117ème place. Hormis le côté ludique que pourrait avoir cette carte, elle nous permet d’avoir une autre façon de voir le monde et de mieux choisir sa prochaine destination de vacances.

Sources :  Washingtonpost.com ; Newsfeed.com ; WEF