Et le pays le plus populaire de la planète est...

Article mis à jour le 

Jusqu'ici, il était courant que l'Allemagne domine sans partage le football européen masculin comme féminin, et affiche une réussite commerciale et industrielle ébouriffante. Tant et si bien que les deux derniers présidents de la République français pourraient au moins s'accorder sur une chose : l'Allemagne est un modèle économique à suivre. Problème : depuis quelque temps, l'Allemagne ne fait plus l'unanimité, et ce notamment chez les pays du sud touchés par la crise de la dette et de l'euro. Qu'à cela ne tienne, une étude menée par la BBC montre qu'elle est en fait le pays le plus populaire du monde…

Exit les noms d'oiseau dernièrement entendus au sujet de la première puissance de l'Union Européenne, jugée tour à tour comme égoïste, arrogante et impérialiste : d'après une étude réalisée par la BBC auprès de 25 000 personnes réparties dans 25 pays, l'Allemagne n'est autre que le pays le plus apprécié de la planète. Menée depuis 2005, cette dernière a consisté à mesurer l'influence – jugée positive ou non – dans le monde de 16 grands pays et notamment de l'Union Européenne. Contre toute attente, c'est l'Allemagne qui prend la tête du podium, recevant pas moins de 59 % de jugements positifs au sujet de son influence.

Derrière elle : le Canada, le Royaume-Uni, le Japon (premier du classement en 2012) et la France. Avec seulement 15 % d'opinions positives sur son rôle, l'Iran occupe quant à elle la dernière place, aux côtés du Pakistan et de la Corée du nord. À noter que la Chine et l'Inde occupent respectivement les neuvième et douzième places – les États-Unis se placent quant à eux au huitième rang.

81 % d'opinions positives en France et 68 % en Espagne

Alors que l'Allemagne fait aujourd'hui plus qu'hier l'objet de nombreuses diatribes de la part du parti socialiste français, le pays d'outre-rhin parvient néanmoins à recueillir 81 % d'avis positifs en France et 68 % en Espagne, où l'austérité budgétaire décidée entre autres par l'Allemagne se fait fortement sentir. À noter toutefois que les opinions négatives sont cette fois ci majoritaires en Grèce, atteignant 52 %.

Reste que pour les analystes, la popularité planétaire de l'Allemagne n'est pas si étonnante. D'une part, l'admiration pour l'Allemagne peut s'expliquer par son économie florissante, notamment redevable de son industrie mondialement reconnue. D'autre part, sa chancelière a su faire montre d'une véritable capacité à diriger.

Enfin, la question à se poser est aussi de savoir quel autre pays pourrait être plus populaire que l'Allemagne. Or, compte tenu de leur impopularité, ni les États-Unis ni la Chine ne pourraient à l'heure actuelle y prétendre. À noter que l'influence mondiale de l'Union Européenne est pour sa part considérée positive par 49 % des personnes sondées, une progression minimale au regard de 2012.

D'ailleurs, la perception de l'Union Européenne s'est largement affaiblie en l'espace d'un an, et ce dans plusieurs états tels que l'Allemagne, le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni – où les opinions négatives sur l'Europe (47 %) sont plus nombreuses que les  positives (42 %).

 Sources : Washington Post, BBC