Permis de conduire : quelles pistes pour la nouvelle épreuve ?

Article mis à jour le 

Quelles sont les pistes, mal aimées des auto écoles, envisagées pour moderniser le permis de conduire ?
Quelles sont les pistes, mal aimées des auto écoles, envisagées pour moderniser le permis de conduire ?

Le gouvernement planche en ce moment sur de nouvelles pistes afin de moderniser l’épreuve pratique du permis de conduire. Objectif, notamment : renforcer le suivi  des jeunes conducteurs.

La question des séances de suivi

Le ministère de l’Intérieur vise avant tout à réclamer aux jeunes conducteurs de retourner trois fois à l’auto-école afin de corriger d’éventuels problèmes ou pratiques à risque, à la suite de l’examen. Ainsi, seraient mises en place trois séances obligatoires pour valider définitivement le permis de conduire. En pratique, le dispositif serait facile à mettre en œuvre et pourrait être appliqué dès fin 2016.

Vers des tests sur simulateur ?

À l’instar de ce qui existe pour les cours de pilotage d’avion, des tests sur simulateur sont envisagés. Un système qui permettrait, selon certains experts, de provoquer une première prise de conscience via des cas pratiques de conduite : freinage d’urgence, évitement d’obstacle, aqua-planning, etc.. Des cas qui ne sont à l’heure actuelle pas intégrés au permis de conduire.

Un jeu vidéo pour épauler les prochains élèves ?

Enfin, un troisième point consiste à optimiser l’apprentissage de la conduite via un jeu vidéo, en sus de la conduite classique avec un moniteur auto-école. Nommé The Good Drive, le jeu aurait pour but de sensibiliser l’élève à son environnement, un préalable avant que celui-ci ne prenne concrètement le volant. Beaucoup d’observateurs s’accordent à penser que l’adaptation à cet environnement extérieur est la dimension la plus épineuse de la conduite.

Ainsi, ce "serious game" permettrait de compléter la formation d’un élève, allant jusqu’à réduire de huit heures sur trente ses cours de conduite. Une économie qui représente environ 400 euros. Reste que les auto-écoles voient pour l’heure d’un très mauvais œil les pistes évoquées par le gouvernement. Affaire à suivre.

 

Sources : francetvinfo, europe1

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto