Un perroquet reçoit un bec en titane imprimé en 3D

Article mis à jour le 

Gigi, le perroquet qui a reçu un bec en titane pour enfin manger des aliments solides - copyright Cicero Moraes
Gigi, le perroquet qui a reçu un bec en titane pour enfin manger des aliments solides - copyright Cicero Moraes

Une équipe de scientifiques brésiliens a sauvé un perroquet en lui permettant de manger des aliments solides à l’aide d’un bec en titane imprimé en 3D. Une première mondiale.

Gigi, un perroquet sauvé in extremis des mains de trafiquants par des vétérinaires et spécialistes brésiliens, a reçu un bec en titane imprimé en 3D. Le centre CETAS Unimonte à Sao Paulo (Brésil), à l’origine de l’opération, a réalisé un exploit jusqu’à présent inédit. Compte tenu d’une malformation de naissance, le volatile n’était pas en mesure de se nourrir d’aliments solides.

Cicero Moraes, expert de la reconstruction faciale par impression 3D, et le dentiste vétérinaire Paul Miyamoto, ont dessiné la prothèse en titane. Le bec en question a été conçu à l’aide d’une matière solide et légère de manière à correspondre au maximum au mode de vie de l’animal. 48h après l’opération, le bec mécanique fixé avec de la colle et des vis orthopédiques permettait déjà au volatile de s’alimenter.

L’équipe de spécialistes souligne cependant que le dispositif n’a pas été si évident à mettre en œuvre, et que le processus d’adaptation n’est pas encore terminé. Et de rappeler que les perroquets sont des animaux particulièrement intelligents, mais que le stress les empêche parfois de se nettoyer ou de manger correctement. Nul doute, cependant, pour les scientifiques que Gigi soit très prochainement en mesure de poursuivre son existence sans encombre.

 

Sources : lenouvelliste, lest-eclair

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature