Personnaliser votre hamburger McDonald's, c'est (bientôt) possible

Article mis à jour le 

Amateurs de hamburgers, réjouissez-vous ! La chaine de restauration rapide McDonald's expérimente actuellement un nouveau service dans un de ses restaurants californiens. Objectif : permettre aux clients de créer leurs propres burgers.

McDonald's a décidé de tester un service permettant aux consommateurs de personnaliser leurs burgers. Par le biais d'une tablette numérique, les clients du restaurant californien de Laguna Niguel sont invités à choisir les ingrédients qui composeront leur sandwich. Du pain à la garniture, tout peut être modifié dans le hamburger.

Ajuster les quantités

Jusqu'à présent, la possibilité de personnaliser les sandwichs était déjà offerte par des chaines de restauration rapide comme Subway. Or, c'est précisément cette dernière que McDonald's souhaite concurrencer en mettant au point sa propre offre. En permettant aux clients de choisir les ingrédients de leur burger, McDonald's leur laisse l'opportunité d'en maîtriser le contenu et l'apport calorique. Pratique pour ceux qui ne supportent par exemple pas les cornichons ou encore pour ceux souhaitant surveiller leur ligne.

Donner plus de choix aux clients

McDonald's va profiter de ce nouveau service pour donner plus de liberté aux clients en matière de contenu. Le Journal de l'économie indique que dans cette optique, il sera possible de choisir des garnitures et sauces que la chaîne n'offre habituellement pas, comme de la sauce salsa ou des piments.

McDonald's sur les traces de la restauration traditionnelle

Avec cette offre "sur mesure", l'enseigne américaine tente d'attirer des clients recherchant la qualité et la variété des restaurants traditionnels. Le service de personnalisation n'est pour l'instant qu'en phase de test : aucune déclaration n'a été faite dans le sens d'un élargissement du concept à tous les restaurants de la chaîne. Il n'est même pas sûr que l'expérience devienne réalité, puisque la préparation de sandwichs personnalisés demande une table de confection séparée de celle des versions traditionnelles. En attendant, vous pouvez toujours tenter de préparer vos propres Big Macs…

Sources : Le Journal de l’économie, Meltyfood, Huffington Post, Pratique.fr