Petit point sur l'Euro 2016

Article mis à jour le 

L'Euro 2016
L'Euro 2016

Nous sommes désormais à J-2 avant le début des hostilités. Vendredi 10 juin à 21h, le match France-Roumanie marquera le lancement de la 15e édition de l’Euro. Jusqu’au 10 juillet prochain, 24 équipes s’affronteront pour remporter le célèbre Graal et succéder à l’Espagne.

Les matches

Les 24 équipes ont été réparties en 6 poules. Sous forme de championnat, les premiers matches se disputeront entre les membres d’une même poule. Une victoire remporte 3 points et un match nul 1 point. Les premiers et deuxièmes de chaque poule et les quatre meilleurs troisièmes seront alors qualifiés pour les huitièmes de finale. À partir de ce stade-là, chaque équipe perdante sera éliminée.

Poule A : France – Roumanie – Albanie – Suisse

Poule B : Angleterre – Russie - Pays de Galles – Slovaquie

Poule C : Allemagne – Ukraine – Pologne – Irlande du Nord

Poule D : Espagne – République Tchèque – Turquie – Croatie

Poule E : Belgique – Italie – Eire – Suède

Poule F : Portugal – Islande – Autriche – Hongrie

La sécurité renforcée

Après les différents attentats ayant eu lieu à Paris, en janvier puis en novembre 2015, une sécurité optimale est assurée aux quelques 2,5 millions de spectateurs attendus pendant l’Euro 2016.

La vigilance sera principalement renforcée près des fan-zones,  aéroports et gares. 8 millions d’euros seront ainsi consacrés à la sécurité des fan-zones et 900 agents de sécurité, en moyenne, seront mobilisés sur chaque match. Ils procéderont à des fouilles, à des palpations et à un contrôle des billets nominatifs. À cela s’ajoutent 42 000 policiers, 30 000 gendarmes, 13 000 agents de sécurité privée, 10 000 militaires et 5200 personnels de la sécurité civile. L’UEFA, l’autorité européenne du football, a investi environ 34 millions d’euros pour assurer la sécurité dans les stades.

Une application « Alerte attentat » a même été lancée par le gouvernement ce mercredi 8 juin. Gratuite, « SAIP » (système d’alerte et d’information des populations) permet de rester au courant des évènements majeurs qui se produisent autour de vous : suspicion d’attentat, incendie, attaque nucléaire… Les messages peuvent ensuite être partagés sur les réseaux sociaux et des conseils vous sont procurés selon le lieu où vous vous trouvez. L’application est bien entendu disponible sur Android et sur l’Apple Store.

Les bons plans

Durant l’euro 2016, chaque spectateur devrait débourser, en moyenne, 350 € par jour (billets, repas, hébergements). Pour éviter de dépenser une telle somme, essayez d’économiser sur le logement : cherchez à vous faire héberger et initiez-vous au couchsurfing. N’hésitez pas, pour l’occasion, à choisir des billets de train à des horaires matinaux ou tardifs, ils seront sûrement moins chers. Enfin, évitez les arnaques. Que ce soit pour l’achat d’un billet, la réservation d’une chambre où la qualité des produits servis en restauration, renseignez-vous.

Si vous n’avez pas de billet et que vous ne voulez pas vous entasser dans les fan-zones, ne vous inquiétez pas. Grâce à certaines applications comme Super FC, vous pourrez repérer les bars qui diffusent les matches autour de vous. 

Pour celles et ceux qui veulent éviter d’entendre parler foot, des soirées spéciales sont organisées. Ma Jolie Boutique, par exemple, organise des soirées 100% féminines ponctuées de cocktails et de bonne humeur.

L’Espagne et l’Allemagne, en tête avec 3 victoires lors d’un championnat d’Europe,  et la France, qui les talonne grâce à ses 2  victoires, comptent parmi les favoris.

Sources : lequipe.fr ; lemonde.fr ; lefigaro.fr