Peut-on vraiment perdre un œil après une léchouille de chat ?

Article mis à jour le 

Mieux vaut se méfier des léchouilles de chat - iStockPhoto
Mieux vaut se méfier des léchouilles de chat - iStockPhoto

Janese Walters, une Américaine, a contracté une lymphoréticulose bénigne d’inoculation, autrement dit la "maladie des griffes du chat". Problème : cette pathologie transmise via une simple léchouille de son animal de compagnie lui a fait perdre l’usage de son œil gauche.

Si vous en avez assez d’être inlassablement réveillé par les miaulements et autres ronrons à répétition de votre chat chaque matin, sachez que ce n’est rien en comparaison de ce qu’il pourrait vous arriver. Outre Atlantique, une américaine a en effet perdu son œil gauche après que son chat lui ait transmis une bactérie en la léchant. Une information rapportée par Toledo News.

Comment expliquer pareil phénomène ?

A priori ahurissante, cette histoire découle d’un phénomène scientifique éprouvé. Ainsi, c’est après avoir fait appel à plusieurs médecins que l’Américaine a appris qu’elle était touchée par une lymphoréticulose bénigne d’inoculation, qu’on appelle également "maladie des griffes du chat".

Comment éviter toute contamination ?

Ne vous fiez pas à son nom, car cette pathologie n’est pas seulement transmise via les griffes : la salive du félin via une morsure ou en cas de léchage est en effet également un facteur de contamination. C’est du moins ce qu’affirme Kris Brickman, de l’Université de médecine et de sciences de la vie de Toledo. Comme le rappelle le ministère français de la Santé, il est aussi possible de contracter la maladie simplement en se frottant les yeux après avoir caressé son chat, puisque quatre chats sur dix sont touchés.

Concrètement, Janese Walters a perdu l’usage de son œil suite à la multiplication de vaisseaux sanguins, selon les scientifiques. En général, les personnes les plus sensibles au phénomène sont celles dont les défenses immunitaires sont limitées. La meilleure solution consiste donc à se laver régulièrement et abondamment les mains, et ce à chaque fois que l’on touche son animal.

 

Sources : maxisciences20minutes