Phonebloks : le smartphone en kit est-il le futur de nos doudous numériques ?

Article mis à jour le 

Tandis que le projet de téléphone Phoneblocks rencontre un succès mondial, Motorola a récemment rappelé  qu'elle poursuivait actuellement le développement d'un smartphone similaire, initié il y a un an.

Façonner un téléphone modulaire tout en respectant les principes du matériel libre, c'est le projet qu'aurait entamé Motorola, firme appartenant à Google, depuis plus d'un an. Pour faire simple, l'enjeu est  de reproduire ce que le système Android a fait pour le software (logiciels) en l'appliquant au hardware (matériel informatique). Et ainsi parvenir à rendre accessible un produit à pas moins de "6 milliards de personnes".

Pour ce faire, Dave Hakkens, un designer néerlandais réputé, et une communauté de 900 000 supporters ont participé au projet. En parallèle, Motorola a aussi mis en place un programme "dscout" afin d'amener chacun à participer à la mise au point de l'appareil, annoncé comme capable de s'adapter à tous les souhaits de personnalisation de ses utilisateurs.

Résultat : les développeurs pourraient à l'avenir développer des modules ARA – autrement dit des portions de l'appareil (mémoire, processeur, etc.) qui s'imbriqueraient comme des Lego – à l'infini, à la manière des innombrables applications disponibles sur le Google Play.

Faut-il y voir le futur de nos smartphones adorés et une façon de limiter avec efficacité l'obsolescence programmée ? Affaire à suivre.

Sources : motorola-blog, dscout