Pour des photos de vacances musclées, optez pour un appareil étanche !

Article mis à jour le 

Votre valise est déjà prête : maillot de bain, casquette, lunettes et crème solaire… vous avez pris l'essentiel. Mais pour immortaliser vos vacances, avez-vous pensé à l’appareil photo numérique étanche ?

L’été dernier, vous étiez devenu un "pro" de la photographie de paysage avec votre appareil. Mais cette année, pour vos congés, pourquoi ne deviendriez-vous pas le roi de la photo aquatique ? À ce titre, le "baroudeur" – un appareil photo capable de résister aux conditions les plus extrêmes – est le compagnon rêvé. Présentations.  

Des appareils résistants

Résistant aux chocs, aux chutes, au froid ou à la chaleur, l’appareil photo numérique étanche est hermétique à l’eau mais aussi au sable. Pratique sur la plage ou en mer, vous pouvez le transporter partout avec vous. Vos bambins peuvent même s’en servir sans risque de détérioration.

Ces "baroudeurs" peuvent aussi s’utiliser à la montagne, lors d’intempéries, en balade et ce quelle que soit la saison.

Selon votre activité, il faudra privilégier la profondeur d’immersion ou bien la température supportée par l’appareil. Ainsi, un habitué de la plongée ne choisira pas le même appareil qu’un vacancier faisant "trempette" au bord de l’eau. Beaucoup de marques proposent des appareils pouvant aller au minimum à 3 mètres de profondeur, ce qui est suffisant lorsqu’on ne va pas au large. Niveau température, cela varie souvent de -10°C à +40°C, idéal pour les bords de mer ou pour le ski, l'hiver.

L’appareil photo étanche doit respecter au moins deux normes :

- l’étanchéité, à l’eau et la poussière, notée IEC-60529 IP68 ou IP58 – le premier chiffre après "IP" correspond à l’indice de poussière, 6 étant le maximum possible. Le second chiffre correspond à l’indice de l’eau, 8 étant le maximum possible – ;

- la résistance aux chocs notée MIL STD 810F.

Les paramètres à prendre en compte

Pour être le plus à l’aise avec votre appareil, il faut que celui-ci soit ergonomique, les boutons faciles d’accès. En clair, qu’il ait une prise en main simple.

La résolution est aussi importante : privilégiez un grand nombre de pixels pour une haute résolution. Choisissez une focale courte (mieux pour les photos subaquatiques) ainsi qu’une vitesse d’obturation rapide et une sensibilité élevée (pour éviter les flous).

Notez que la majorité des appareils photo numériques étanches nécessitent une carde SD.

Nos conseils d’utilisation

Pour maximiser la durée de vie de votre appareil photo, respectez les conseils d’utilisation du mode d’emploi.

Surveillez que les joints d’étanchéité sont bien en place avant immersion.

Après un passage dans l’eau salée, laissez l’appareil photo numérique tremper pendant 10 minutes dans l’eau claire et ne l’ouvrez pas lorsqu’il est encore mouillé.

L’autre solution : le caisson étanche

Vous possédez déjà un appareil et ne voulez pas d’un petit nouveau ? Le caisson étanche est fait pour vous, et ce d'autant plus dans le cas d'un reflex. Le caisson protège des chocs et est bien entendu étanche. Si vous hésitiez à emmener votre réflex, le caisson est l’occasion de l’emporter partout sans risquer de l'endommager.

En plus de s’adapter à votre réflex, le caisson peut aussi se greffer à votre compact.

Attention toutefois, car il n’est pas compatible avec toutes les optiques de réflex. Mieux vaut donc se renseigner sur les objectifs utilisables avec le caisson avant achat.

Sources : clubic.fr, appareilphoto.info