Quand une piqûre de moustique s’avère plus grave qu'elle ne le semble…

Article mis à jour le 

Il existe quelques astuces, pour savoir si une piqûre de moustique est grave ou non...
Il existe quelques astuces, pour savoir si une piqûre de moustique est grave ou non...

Lors des vacances d’été, les piqûres d’insectes sont à prévoir. Si une bonne crème anti-démangeaison est efficace la plupart du temps, être piqué par des moustiques, des puces ou des tiques peut rendre malade. Le cas échéant, pas de temps à perdre, une visite chez le médecin s’impose. Tour d’horizon des symptômes à observer.

C’est l’été et toute la famille s’en va profiter du grand air de la campagne ou découvrir de nouveaux horizons dans des pays exotiques. Les vacances peuvent cependant virer au cauchemar, sans les précautions d’usage. Si vous décidez en effet de visiter une destination exotique, mieux vaut vous renseigner sur les maladies que vous pourriez contracter à l’issue d’une simple piqûre.

 

Des signes à ne pas manquer

Pour aider les vacanciers en quête d’aventures en terres exotiques, Joshua Zeichner, un dermatologue de New York, fait part de quelques points essentiels. Selon lui, il est important de se méfier de la piqûre d’un insecte dès lors que cette dernière devient douloureuse, se met à enfler, à changer de couleur et à s’étendre. Si ces symptômes se manifestent, il est donc préférable de se rendre immédiatement chez le médecin le plus proche. De plus, si votre gorge vous gêne, que des douleurs au thorax font leur apparition, que votre pouls s’emballe ou encore que vous souffrez de vertiges et de nausées, un passage aux urgences s’impose. Car il est alors possible que vous souffriez d’un choc anaphylactique dû à une réaction allergique.

 

Gare aux tiques et moustiques !

Pendant les vacances, Joshua Zeichner conseille aussi de se méfier des tiques et des moustiques. Si une tique vous mord et qu’un cercle rouge apparait autour de la piqûre, rendez-vous sans tarder chez un docteur. Pourquoi ? Parce que cette rougeur pourrait annoncer une maladie de Lyme, qui peut s’avérer très désagréable quand elle est mal diagnostiquée. Si vous êtes mordu par une tique aux États-Unis, vous pourriez présenter des éruptions cutanées rouges ou noires. Ces dernières indiquent que vous êtes atteint de la fièvre pourpre des montagnes Rocheuses, une infection bactérienne à traiter d’urgence.

Bien que la piqûre de moustique puisse sembler banale, elle peut elle aussi s’avérer dangereuse dans certains pays. C’est en effet par le biais de cet insecte que de graves maladies telles que le paludisme, la dengue, le chikungunya ou encore le virus du Nil occidental, sont transmises. Si après une piqûre vous vous sentez fiévreux et nauséeux, que vous souffrez de maux de tête, de vomissements ou de diarrhée pendant deux semaines, consultez un médecin. En France, l’arrivée du moustique tigre crée des soucis aux vacanciers. La morsure de cet insecte provoque de la fièvre, des maux de tête, des douleurs oculaires, des nausées, de la fatigue et de nombreux autres symptômes désagréables. Si vous ressentez plusieurs d’entre eux, une visite chez un docteur s’impose.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Bien que toutes ces données soient alarmantes, les meilleures défenses contre ces inconvénients restent la préparation et la protection. Avant de partir en vacances, renseignez-vous sur votre destination ainsi que sur les insectes et autres maladies qui y sont recensés. Ainsi, vous pourrez vous préparer en conséquence. Emportez les médicaments nécessaires, sans oublier les moustiquaires, les répulsifs et des vêtements clairs et longs qui vous protègeront des piqûres.

 

Sources : santemagazine, huffpost

Cet article a recueilli 3 avis. 34% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature