Une planète habitable près de l'étoile Tau Ceti

Article mis à jour le 

Pendant longtemps, les astronomes ont été nombreux à penser que l'étoile Tau Ceti, visible à l'œil nu depuis la Terre, n'était qu'un astre parmi tant d'autres. Mais d'après une équipe internationale de chercheurs, dont les récentes recherches ont été publiées dans la revue Astronomy & Astrophysics, cette dernière cacherait en réalité cinq planètes en orbite, dont l'une d'entre elles pourrait être habitable.

Non contente d'être située proche de notre Soleil - à quelques 12 années lumière de celui-ci - l'étoile Tau Ceti, de la constellation de la Baleine, partage aussi de nombreux points communs avec la célèbre boule de feu, notamment en termes de masse et de rayonnement. Pour cette raison, les scientifiques s'étaient tournés vers elle avec avidité il y a quelques années pour y dénicher une éventuelle forme de vie extraterrestre. Quête qui s'était finalement révélée vaine. À cette période, pas une planète n'avait en effet été découverte aux abords de Tau Ceti.

Ce n'est que très récemment qu'une équipe internationale de scientifiques est parvenue – par hasard – à détecter des planètes, jusqu'alors inconnues. À l'origine de cette trouvaille : une nouvelle et puissante technique de collecte de données astronomique. Afin de tester ses capacités, les chercheurs ont d'abord choisi Tau Ceti, car ils savaient qu'elles ne comportaient aucun signal. Erreur : les premiers essais ont révélé l'existence de cinq nouvelles planètes, dont la masse est estimée entre 2 et 6 fois celle de la terre.

D'après les scientifiques, l'une d'entre elles – ni trop chaude, ni trop froide – serait tout à fait à même d'abriter la vie. Dite "habitable", cette dernière permettrait donc entre autres l'existence d'une atmosphère et d'eau à l'état liquide. D'après James Jenkins, chercheur de l'université du Chili, les planètes de Tau Ceti – du fait de leur relative proximité - pourraient très prochainement faire l'objet d'une étude, notamment en termes d'atmosphère.

Pour certains chercheurs, cette découverte démontre que les étoiles renferment presque toutes des planètes. De là à dire que la galaxie abriterait de nombreuses planètes potentiellement habitables et d'une taille proche de celle de la Terre, il n'y a qu'un pas. Pour l'Observatoire austral européen, des milliards de planètes seraient réparties dans toute la Voie Lactée, dont pas moins d'une centaine à proximité de notre Soleil.

Sources : Le Monde & European Southern Laboratory