Pôle Emploi teste le recrutement sans CV

Article mis à jour le 

Afin de lutter contre la discrimination à l’embauche, Pôle Emploi s’est associé avec la start-up MyJobCompany pour tester le recrutement sans CV.

Et si, à l’avenir, le recrutement se faisait sans CV ? C’est la question qu’a décidé d’examiner Pôle Emploi, qui va prochainement tester la formule dans les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées.  Pour ce faire, l’agence d’aide aux demandeurs d’emploi s’est associée à la start-up française MyJobCompany.

Un recrutement par formulaire

Le recrutement sans CV se déroule de la façon suivante : les demandeurs d’emploi postulent à un poste sur le site sanscv.fr, puis sont amenés à remplir un questionnaire conçu à la fois par les conseillers de Pôle Emploi et les recruteurs. L’objectif du formulaire est de comparer le parcours et les compétences du candidat avec le poste vacant concerné. À l’issue du questionnaire, une note de "correspondance", concordant ou non avec le poste, est attribuée au candidat.

Favoriser les profils atypiques

Grâce à cet outil, les recruteurs espèrent "embaucher ainsi des profils atypiques", a expliqué Boris Sirbey, co-fondateur de MyJobCompany, au Figaro. Le recrutement sans CV se veut un moyen de combattre la discrimination à l’embauche : seules la motivation et les compétences des candidats sont prises en compte. Exit, donc, la question de l’âge, du physique, du lieu d’habitation ou encore du handicap.

À noter que la période de test va s'étendre sur 9 mois. L'occasion de démontrer si oui ou non le recrutement sans CV peut diversifier les embauches et favoriser de nouveaux profils de candidats.

Sources : Le Figaro, MyJobCompany, Pôle Emploi, SansCV.fr