Pollution : les transports en commun gratuits ce week-end

Article mis à jour le 

Cela fait maintenant une semaine que Paris est victime d’un épisode de pollution aux particules fines. Afin d’y faire face, la Région Île-de-France et le ministère de l’Écologie ont décidé d’employer des mesures exceptionnelles. Ainsi, les transports publics de la région seront tous gratuits ce week-end.

Alors que la mairie de Paris a offert la quasi-gratuité des Velib’ et Autolib’ pour ralentir le phénomène de la pollution aux particules fines, la Région Île-de-France et le ministère de l’Ecologie ont décidé, eux aussi, d’appliquer des mesures d’urgence. Au programme : la gratuité de tous les transports en commun de la région entre ce vendredi et dimanche 16 mars.

L’initiative est légèrement différente de celle de la mairie de Paris. Alors que la gratuité des Velib’ et Autolib’ se limite respectivement à une demi-heure et une heure, la gratuité dans les transports en communs sera totale.

D’autres grandes villes comme Reims, Rouen, Grenoble et Caen, connaissant également des pics de pollution ont pris des mesures similaires en déclarant la gratuité des transports en commun jusqu’à dimanche soir.

Une incitation à moins conduire

L’objectif de cette mesure est d’inciter les Français à moins prendre leurs voitures pour réduire la pollution. En cela, elle s’associe aux limitations de vitesse appliquées dans toute la région : 110 km/h sur les autoroutes, 70 km/h sur les routes normalement à 90 km/h et 60 km/h sur le périphérique. Une autre mesure prise pour inciter les automobilistes à limiter l’usage de leurs véhicules motorisés est la gratuité du stationnement résidentiel dans de nombreux secteurs.

Ces initiatives visent à mieux contrôler le niveau de pollution dans la région. Ce dernier est dû à l’absence de vent pour disperser les éléments polluants dans l’environnement.

Sources : Metronews, Pratique.fr, RATP.fr, Franceinfo.fr