La Poste : forte hausse du tarif du timbre à prévoir

Article mis à jour le 

À l'horizon 2018, le prix du timbre pourrait enregistrer une augmentation considérablement supérieure à l'inflation, selon les prévisions de La Poste. Résultat : le tarif devrait prochainement passer de 0,63 euro aujourd'hui à près de 0,80 euro.

Ne vous fiez pas à sa petite taille, le célèbre timbre rouge pourrait d'ici peu devenir grand par son prix. D'après une information du Parisien, parvenu à mettre la main sur un document interne officiel de La Poste, l'opérateur de services postaux prévoit d'importantes hausses sur les tarifs d'acheminements du courrier d'ici cinq ans.

Ainsi, le "projet stratégique 2013-2018" table sur des augmentations dépassant l'inflation de 1 % en 2014 et 2015, et 3 % en 2016, 2017 et 2018. Tant et si bien que dans le cas où l'inflation atteindrait les 2 % par an, les prix de La Poste progresseraient quant à eux de +24 %. Résultat : le timbre rouge (lettre prioritaire) dont la valeur actuelle est de 0,63 euro passerait à 0,78 euro en 2018.

À noter que le tarif des timbres les plus couramment utilisés, à savoir ceux de la lettre prioritaire et de la lettre verte, avaient déjà subi une augmentation en janvier 2013, passant respectivement de 0,60 à 0,63 euro, et de 0,57 à 0,58 euro.

Comment expliquer la hausse ?

La Poste justifie cette augmentation des prix par la chute drastique du nombre de lettres transportées en France, au profit des mails. Ainsi, la baisse atteindrait 6 % d'ici 2018, autrement dit un manque à gagner de 2,8 milliards d'euros côté chiffre d'affaires. Via l'augmentation de ses tarifs, l'entreprise espère donc récupérer suffisamment d'argent pour corriger aux trois quarts sa baisse de revenus.  

Reste toutefois que ces projections devront encore être validées par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep).

Sources : Le Parisien, ARCEP