Pourquoi les bébés finlandais dorment dans des boîtes en carton

Article mis à jour le 

Chose étonnante, les familles finlandaises, qu'elles soient aisées ou non, ont pour tradition de faire dormir leurs bébés dans des boîtes en carton spécialement aménagées à cet effet. Et elles ne sont pas prêtes de changer leurs habitudes. Voilà pourquoi.

Vous vous demandez peut-être pourquoi les finlandais ont l'habitude de mettre leurs bébés dans des boîtes. Il faut dire que la chose peut sembler saugrenue. Et pourtant, la Finlande n'a rien à prouver en matière de politique familiale puisqu'il s'agit du pays où les mamans sont les plus heureuses, d'après l'organisation Save the children. D'ailleurs, au-delà des allocations familiales conséquentes et de l'éducation gratuite pour les enfants, cette fameuse boite en carton y serait peut-être pour quelque chose. Mais attention : il n'est pas ici question des "boîtes à bébés" connues pour permettre d'abandonner son nouveau né comme en Allemagne, en Italie, en Pologne ou en Albanie.

Historique de la boîte pour bébé en Finlande

Les premières boîtes pour bébé ont fait leur apparition en Finlande en 1938 à l'initiative du gouvernement, qui commença à partir de cette date à en faire parvenir aux familles venant d'accueillir un heureux évènement. Ces dernières ne sont en réalité autres qu'un kit de première nécessité expédié automatiquement à chaque nouvelle maman quelles que soient ses ressources. À l'intérieur : de nombreux vêtements, un sac de couchage, des jouets, des produits pour le bain, des couches ou encore un nécessaire pour la literie…

Mais ce n'est pas tout, comme le souligne BBC News, puisque l'objet serait aussi utilisé en tant que lit par 95 % des bébés finlandais. Un phénomène pas si étonnant dans la mesure où un petit matelas au format de la boîte est également présent dans le kit.

Néanmoins : pas facile d'expliquer pourquoi même les familles riches, pourtant à même d'acheter un lit digne de ce nom à leur bébé, préfèrent opter pour cette solution. Pour les journalistes de la BBC, cette boîte en carton est à rapprocher d'une véritable coutume, un rite de passage qui unirait des générations de femmes et symboliserait par ailleurs le passage au statut de mère. Même constat pour les chercheurs et spécialistes en histoire nordique à l'Université d'Helsinki : la boîte renverrait aujourd'hui à l'égalité et au statut primordial des enfants.

Une réduction drastique de la mortalité infantile depuis 1938

Reste que la tradition ne permet pas de tout expliquer. Lancé en 1938, ce dispositif a en effet permis de faire chuter considérablement le taux de mortalité infantile en Finlande, qui était jusqu'à la fin des années 1930 de 65 pour 1 000, autrement dit le niveau d'un pays pauvre à l'heure actuelle. Il faut dire que le co-dodo, une pratique encore très répandue en 1938 en Finlande, accentuait très fortement le risque de mort subite du nourrisson.

Ainsi, le simple fait d'avoir la possibilité de faire de cette boîte en carton un lit a amené de nombreux parents à laisser leurs enfants passer ses nuits seuls. D'autre part, cette dernière a également incité les finlandaises enceintes à consulter un médecin, la condition indispensable permettant d'obtenir le sésame étant de se rendre dans une clinique au quatrième mois de grossesse pour une expertise médicale. Résultat : la mortalité des nouveaux nés et celle des jeunes mamans s'est effondrée.

Dorénavant, et ce depuis quelques années seulement, la boîte contient un livre d'images. Tant et si bien que les bienfaits dépassent aujourd'hui la santé et l'égalité pour se tourner vers l'éducation. Une mesure louable qui pourrait bien, en amenant les bébés à manipuler un livre dès leur plus jeune âge, à leur donner le goût de la lecture.

Sources : BBC News, Save the children, HuffPost