Pourquoi les chiens baillent

Article mis à jour le 

Décidément, le bâillement pourrait bien être l'une des clés pour comprendre le comportement de nos amis les chiens. Alors que la revue Animal Cognition publiait courant juin une étude supposant que le fait de bailler est pour la gente canine un signe de stress, une recherche vient quant à elle d'émettre l'hypothèse que ces longues expirations prolongées leur serviraient au contraire à témoigner leur affection.

Comme le rapporte le Guardian, s'appuyant sur une expérience menée par des scientifiques au Japon, les chiens bailleraient nettement plus souvent lorsque leur maître est impliqué dans le phénomène, et donc à leurs côtés. Pas si étonnant puisque le bâillement est aussi considéré comme un outil communicatif, usage que les chiens n'hésiteraient pas à mettre en œuvre. D'après l'étude publiée dans Plos One repérée par le Guardian, le chien aurait en somme plus de facilités à échanger avec son propriétaire qu'avec des inconnus. À tel point que les expirations habituellement attribuées à la lassitude et à l'ennui mettraient en évidence le sentiment d'amitié ressentis par les chiens à l'égard des hommes.

Pour en arriver à une telle conclusion, 25 chiens ont été réunis avec leur maître. Dans un premier temps, les biologistes ont demandé aux propriétaires de bailler pour provoquer une réaction de la part de leur animal de compagnie. Ensuite, des personnes que ne connaissaient pas les chiens ont effectué la même expérience. Pendant ce temps là, les chercheurs ont enregistré le nombre exact de fois où le chien répondait à son tour par un bâillement. Résultat : les chiens ont baillé beaucoup plus souvent en présence de leur maître.

En conclusion, les scientifiques estiment donc que les bâillements communicatifs de la gente canine pourraient avoir une origine empathique, et dépendraient donc fortement du lien affectif que l'animal ressent pour son propriétaire.

Sources : Guardian, Huffington Post, Plos One