Pourquoi votre femme se souvient-elle toujours de tout (et pas vous) ?

Article mis à jour le 

La femme retiendrait tous ces petits détails que l'homme jugerait bon d'éliminer : le mot de trop tel jour à telle heure, l'événement que vous avez oublié, ce que vous avez promis de faire et juré de ne pas recommencer… En un mot, chaque chose que vous dites, chaque détail qui n'est pas "comme il aurait dû être" se voit immédiatement imprimé dans le cerveau de la femme tandis que l'homme, lui, a déjà oublié de quoi il s'agissait. Sexisme ? Peut-être pas.

En effet, la chercheuse américaine Qi Wang a voulu savoir si oui ou non les femmes avaient une meilleure mémoire que celle des hommes. Du moins si elle était différente. Pour ce faire, elle a lancé une expérience afin de voir si cette supposition se vérifiait, avant de passer au stade de la recherche médicale. Pour cela, elle a choisi de façon aléatoire 60 jeunes adultes.

Une meilleure mémoire chez les femmes ?

Les 60 participants de l'expérience, durant une semaine, ont reçu 1 SMS surprise sur leur téléphone portable), et ce à trois reprises. Dès réception de ces messages, ils devaient arrêter toute activité et écrire le plus précisément possible ce qu'il s'était passé dans la demi-heure précédente. À la fin de la semaine, la chercheuse les a convoqués pour un test-surprise : à nouveau, sans préparation ni remémoration en vue de l'exercice, ils devaient raconter ce qu'ils avaient vécu avant la réception de chacun des messages.

Cette expérience met donc en perspective deux aspects de la mémoire : la mémoire immédiate, afin d'évaluer dans quelle mesure chaque groupe est capable de retenir "à chaud" les événements qui viennent de se dérouler, et les souvenirs avec le recul, "à froid" et donc sans l'émotion du moment.

Les résultats ont montré que les femmes avaient tendance à retenir davantage les petits détails précis alors que les hommes vont se focaliser sur la situation globale. La femme imprime tout ce qui se déroule autour d'elle, s'en souvient malgré la surprise et l'émotion, au contraire des hommes dont les souvenirs sont davantage flous, peu précis et incomplets. En revanche, aucune détérioration des souvenirs ne s'est davantage observée d'un sexe à l'autre.

Les femmes vont retenir les petits détails alors que les hommes vont se focaliser sur la situation globale

Une mémoire différente entre les sexes

De plus, les femmes sont plus attentives aux interactions sociales, retenant donc mieux les conversations, les gestes et ce qui construit une relation, un échange. Outre le fond de la discussion, la femme retiendrait donc plus de détails précis, mais qui sont de surcroit justes. Cela sous-tend que l'homme aurait tendance à estimer un détail, supposer son existence à défaut de s'en souvenir.

La chercheuse, au vu des résultats très différents pour des situations similaires voire semblables, en arrive à une conclusion déroutante : les hommes et les femmes n'ont pas les mêmes souvenirs. En effet, à travers ce que l'on retient, on tire des conclusions. Or, en étant marqué par des événements différents, des détails qui n'ont rien à voir, les conclusions émotionnelles que l'on tire ne peuvent être similaires.

Ainsi, si l'on prend un couple qui se rend à un événement quelconque : ils sont dans la même situation, vont être touchés par des détails différents qui vont alors orienter leur analyse de la situation et amener à des conclusions qui parfois pourront être l'inverse l'une de l'autre. Pour Leichtman, nous retenons ce que nous devons retenir, et chacun hiérarchise, consciemment ou non, les faits qu'il juge importants.

Sources : NCBI ; APA ; Futura Science