Pourquoi une odeur de gaz submerge Rouen et Paris ?

Article mis à jour le 

Suite à des émanations provenant d'une usine située à Rouen, une forte odeur de gaz a été ressentie en région parisienne dans la nuit de lundi à mardi. D'après les autorités, le gaz répandu n'est pas toxique mais cette situation pourrait durer une partie de la journée.

À votre réveil ce matin, vous avez peut-être senti une désagréable odeur de gaz. Cette dernière est relative au dégagement d'une usine chimique située à Rouen. Mais pas de panique, le gaz répandu – appelé Mercaptan et utilisé pour donner une odeur particulière au gaz de ville – ne serait pas toxique selon la préfecture de Seine Maritime et la Sécurité civile. Dans la nuit de lundi à mardi, le dégagement gazeux a incommodé les populations dans un périmètre s'étendant jusqu'au niveau de la région parisienne. En cause : une instabilité portant sur une des spécialités chimiques de l'usine Lubriziol. Ce mardi matin, la société a fait savoir que l'incident devrait être résolu dans la journée.

Mais au fait, qu'est-ce que le Mercaptan ?

Il s'agit d'un marqueur très olfactif de type gaz de ville ne présentant aucun risque pour la santé, mais dont l'odeur, qui évoque celle du chou pourri, est réputée comme très incommodante. Et pour cause, le Mercaptan est utilisé dans la conception des boules puantes. Il s'agit en réalité d'une substance naturelle que l'on retrouve dans le sang, le cerveau et d'autres tissus. Cette dernière est également présente dans les noix et le fromage. Notre organisme produit notamment du Mercaptan au moment de la digestion des asperges.

Précisément utilisé pour son odeur si particulière et immédiatement détectable, le Mercaptan est très utile pour détecter des fuites de gaz ou pour faire savoir que l'on a oublié de l'éteindre. À noter toutefois que dans certains cas, celui-ci peut néanmoins entrainer une sensation de nausée, de démangeaisons au niveau de la gorge et de légères céphalées.

Les centres d'appel des services de secours saturés

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a invité les habitants de Haute Normandie et d'Île-de-France à ne plus joindre les services de secours – notamment les numéros 18 et 112 –, dont les lignes sont saturées d'appels depuis tôt ce matin. Comme l'ont expliqué les pompiers de Paris, le nuage se dissipera en fonction des conditions météorologiques.

Sources : Lci, AFP, Wikipédia