Ice Bucket Challenge : pourquoi les stars s’infligent-elles ça ?

Article mis à jour le 

Impossible de passer à côté ces derniers jours : le ice bucket challenge, cette pratique consistant à se renverser des seaux d’eau glacée sur la tête. Apparemment, les stars de tous horizons adorent. Pas vous ? Sachez pourtant que c’est pour la bonne cause…

À moins que vous veniez de passer vos vacances sur une île perdue sans accès à internet, vous n’avez pas pu manquer ces nombreuses vidéos de stars hilares se renversant des seaux d’eau glacée sur la tête. Les grands noms à s’être essayés à cette pratique sont légion : Lady Gaga, Jennifer Garner, Ben Affleck, Katy Perry, Britney Spears, Charlie Sheen, Kate Upton, Bill Gates, Mark Zuckerberg, Taylor Swift, James Franco, et même George W. Bush. Rares sont finalement les célébrités à être passées au travers du "Ice Bucket Challenge", le nouveau jeu à la mode outre-Atlantique.

Le principe de ce jeu un brin débile sur le papier est le suivant : se filmer alors que l’on se prend un énorme seau d’eau glacée – s’accompagnant parfois de glaçons – sur la tête puis annoncer les personnes qui devront faire de même ou faire un don à l’ALS, une association de lutte contre la maladie de Charcot. Car outre son caractère régressif, le "Ice Bucket Challenge" est avant tout une campagne à but caritatif.

Un jeu à caractère caritatif

À l’origine, le "Ice Bucket Challenge" a été pensé par Jeremy McGrath, un champion de motocross. Celui-ci a ainsi posté sur Instagram une vidéo le 22 juin où il se verse de l’eau sur la tête et met au défi les sportifs Jimmie Johnson et Rickie Fowler, de même que le rappeur Vanilla Ice, d’en faire autant. Si ces derniers n’en font rien, ils devront alors verser 100 dollars à une œuvre caritative. Dans le sillage, de nombreux sportifs reprennent le concept tout au long du mois de juillet. Puis Peter Frates, un ancien joueur de baseball touché par la maladie de Charcot, invite à rapprocher le phénomène du Ice Bucket Challenge de l’association ALS.

Dès la mi-août, le gouverneur du New Jersey, Chris Christie participe à son tour au jeu et invite Mark Zuckerberg à en faire de même, lequel nomme Bill Gates, Sheryl Sandberg – la directrice des opérations de Facebook – et Reed Hastinge, le patron de Netflix. Dès lors, le Ice Bucket Challenge se propage de façon virale et le seau d’eau glacée et le don à l’ALS remplacent bientôt la banale bouteille d’eau.

Un schéma déjà utilisé par le passé

À noter que ce dispositif regroupant des stars, un défi, des réseaux sociaux et une bonne cause n’est pas nouveau. Il y a quelques mois, de nombreuses photos de stars sans maquillage fleurissaient ainsi un peu partout sur le web depuis la plateforme Instagram. Or, ces stars s’exposant au naturel, parmi lesquelles Beyoncé ou encore Gwyneth Paltrow, le faisaient en réalité dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein. Sur le même principe, d’autres opérations ont depuis été menées pour amener à financer projets et autres associations.

Reste que ce dispositif semble porter ses fruits puisque l’ALS a récemment annoncé avoir rassemblé 31,5 millions de dollars de dons du 29 juillet au 20 août, contre 1,9 million de dollar un an plus tôt au même moment.

Toutefois, un certain nombre de personnes parviennent à parodier avec humour cette nouvelle mode, à l’instar des Foo Fighters, qui se sont mis en scène dans une séquence pastichant la séquence du bal du Carrie de Brian de Palma. Ainsi, le Ice Bucket Challenge est aussi un moyen pour les stars de se révéler au public comme des gens normaux. Un bon outil de communication en somme…

Sources : slate, huffingtonpost, lci, inrocks