Premier PV pour avoir conduit avec des Google Glass

Article mis à jour le 

Une automobiliste californienne a récemment été verbalisée tandis qu'elle portait ses "lunettes intelligentes" en conduisant.

Pour la première fois, un PV a été distribué en Californie pour port de Google Glass au volant. C'est Cecilia Abadie, l'un des 1 500 testeurs du programme "Explorers", qui a reçu la contravention : d'une part parce qu'elle avait dépassé les limitations de vitesse, de l'autre pour "conduite devant un moniteur visible du conducteur (Google Glass)". Aucun montant d'amende n'a pour l'heure été précisé.

Reste cependant que la loi californienne n'interdit pas les Google Glass en particulier. Mais n'importe quel moniteur susceptible de distraire le conducteur est prohibé, sauf dans le cas des lecteurs MP3 intégrés au véhicule et des GPS. Toutefois, le code de la route californien n'a pas encore fait l'objet d'une modernisation pour encadrer les écrans tactiles présents dans de nombreux modèles de voiture récents à l'instar de la Tesla S, qui dispose même d'un navigateur web.

La jeune californienne a indiqué que ses lunettes étaient en veille lorsqu'elle conduisait. Une avocate technophile a d'ores et déjà proposé sur son compte Google + de lui venir en aide. Pour sa part, Google a déjà pris en compte le problème : la prochaine mise à jour de Glass va intégrer un mode "voiture" limité au GPS ainsi qu'aux appels mains libres. Encore faudra-t-il que les policiers soient en mesure de vérifier que ce mode est bien activé.

Sources : Gizmodo, Google