La preuve que faire un sandwich soi-même de A à Z nous prendrait 6 mois !

Article mis à jour le 

Ce réalisateur américain a cherché à savoir combien de temps il faudrait pour faire un sandwich soi-même de A à Z...
Ce réalisateur américain a cherché à savoir combien de temps il faudrait pour faire un sandwich soi-même de A à Z...

À l’ère de la nourriture industrialisée, un employé d’une Web-TV américaine a décidé de produire lui-même son propre sandwich. Pour assembler deux morceaux de pain, des légumes et du fromage, il lui a fallu en tout et pour tout… 6 mois !

Alors qu’une grande majorité de la population opte pour la bouffe facile voire pour le fastfood, Andy George a décidé de se démarquer des autres. Adepte du “Do It Yourself” (DIY ou faites-le vous-même), ce réalisateur américain a choisi de se préparer un sandwich d’une manière peu orthodoxe. Il a ainsi décidé de préparer lui-même tous les ingrédients de son sandwich, ce qui lui a pris 6 mois.

 

Que peut-on réaliser en 6 mois ?

Partisan à l’extrême du concept “faites-le vous-même”, Andy George a décidé de réunir lui-même tous les ingrédients nécessaires à la réalisation de son sandwich. En 6 mois, il a eu le temps de :

  • réaliser un potager où il a planté tous les légumes nécessaires (cornichons, tomate, oignons…) ;
  • prélever de l’eau de mer afin d’en récolter le sel ;
  • mettre les cornichons mûrs en bocal ;
  • traire une vache pour réaliser son propre fromage et son beurre fait maison ;
  • récolter du blé qui a ensuite été moulu et transformé en farine ;
  • recueillir du miel qui a été incorporé dans le pain ;
  • réaliser son propre pain ;
  • tuer une poule, puis l’apprêter ;
  • assembler et manger le sandwich.

Tous ces préparatifs lui ont coûté 1 554 dollars, pour 6 mois de préparation.

 

Quel goût avait le sandwich ?

Après une longue attente d’un semestre, Andy George a enfin pu savourer littéralement le fruit de son labeur. Durant cette période, il a ponctuellement partagé ses aventures sur YouTube afin de faire connaître aux internautes l’ensemble du processus. Une fois le sandwich fini, il l’a savouré en direct. Son opinion était que le produit final n’était pas mauvais… pour 6 mois de dur labeur.

 

Sources : slate, lalibre