La preuve qu'avoir un gros cerveau ne rend pas plus intelligent

Article mis à jour le 

Einstein- CC Public domain
Einstein- CC Public domain

Une récente étude vient de mettre fin au supposé lien entre l’intelligence et la taille du cerveau. L’association entre taille et performances intellectuelles ne faisait depuis un moment plus l’unanimité. Ne serait-ce que parce qu’Einstein avait un cerveau plus petit que la moyenne.

Des chercheurs de l’Université de Vienne ont voulu vérifier si l’intelligence dépendait réellement de la taille du cerveau. Pour cela, ils se sont penchés sur 88 études impliquant 8000 personnes, et ont fini par conclure que « le volume du cerveau n’a en réalité que peu d’incidence sur l’intelligence ». Les résultats d’une série de tests de QI, de neurologie et de psychomotricité publiés par la revue Neuroscience & Biobehavioral Reviews, ne présentaient aucun lien avec le volume du cerveau de l’individu concerné.

Ce qui serait beaucoup plus décisif en revanche, serait la disposition du cortex par rapport aux autres parties du cerveau, ainsi que la bonne communication entre les matières grise et blanche. C’est donc bien la structure du cerveau et la manière dont les informations circulent à l’intérieur de celui-ci qui permettent de déterminer les performances intellectuelles d’un être vivant. À noter que les résulats de l’équipe de chercheurs ont été publiés par la revue Neuroscience & Biobehavioral Reviews.

 

Source : Slate