La prime d’activité prochainement élargie aux moins de 25 ans

Article mis à jour le 

La prime d'activité va aussi concerner les moins de 25 ans - iStockPhoto
La prime d'activité va aussi concerner les moins de 25 ans - iStockPhoto

Dès l’an prochain, les travailleurs de moins de 25 ans devraient toucher une prime d’activité. François Hollande a en effet souligné dimanche la mise en place d’un complément de salaire pour les jeunes payés au smic. Un dispositif qui pourra atteindre plus de 200 euros mensuel.

Dimanche 19 avril, dans le cadre du supplément de Canal +, l’émission politique la plus suivie par les jeunes, François Hollande a affirmé que la prime d’activité concernerait également les moins de 25 ans. Avec pour ambition d’améliorer d’une part le pouvoir d’achat, et d’inciter à travailler.


Un chèque mensuel pouvant atteindre plus de 200 euros par mois

En fonction des profils, un chèque de 100 à 230 euros sera perçu par les jeunes de moins de 25 ans dont le salaire avoisine le smic et ne dépasse pas les 1 400 euros nets mensuels. À titre d’exemple, un célibataire pourra percevoir 130 euros par mois, et un couple avec deux enfants jusqu’à 230 euros  (dans le cas où un parent est à temps plein au salaire minimum, et l’autre à temps partiel). À noter également qu’un parent isolé travaillant plus de 10h par semaine touchera 220 euros d’allocations.

En pratique, pas moins d’un million de jeunes seraient concernés par ce système, à en croire le JDD. Qu’ils soient ou non rattachés au foyer fiscal de leurs parents, les moins de 21 ans en bénéficieront aussi. Évidemment, les chômeurs ne sont pas concernés, le principe étant d’inciter à exercer une activité professionnelle. Enfin, si les étudiants et les apprentis ne sont pour l’heure pas concernés, ils pourraient l’être prochainement. La mesure coûterait dès lors 1 milliard au gouvernement.


Au total près de 5 millions de Français concernés

Reste que concrètement, l’ensemble des travailleurs au smic pourront bénéficier de la prime d’activité. Rappelons que celle-ci va venir remplacer deux aides qui pouvaient jusqu’à aujourd’hui être cumulées : le RSA activité et la prime pour l’emploi (PPE). Rendez-vous le 22 avril pour en savoir plus sur les subtilités de cette mesure, qui sera présenté dans le cadre du conseil des ministres et du Projet de loi de François Rebsamen.


Sources : franceinfo, jdd, lesechos

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : Consoargent