Et la principale résolution des Français pour 2014 est…

Article mis à jour le 

D'après une étude TomTom rendue publique mercredi, 38 % des Français comptent faire davantage de sport en 2014.

Peut-être faites-vous partie de ces nombreux Français projetant de se remettre au sport dans leurs bonnes résolutions 2014. Nous serions ainsi 38 % à l'envisager, selon l'étude réalisée par Ipsos Mori pour TomTom dans 8 pays, dont la France. Le but de ce sondage est de comprendre ce qui nous pousse à faire du sport. Quoi qu'il en soit, 38 % des Français interrogés ont déclaré vouloir augmenter leur activité physique d'ici 12 mois, et 5 % à la réduire. Évidemment, rien ne permet d'affirmer que ces résolutions seront réellement appliquées.

Il n'empêche que 19 % des personnes interrogées ont fait plus d'exercice en 2013 quand 20 % ont préféré ralentir la cadence. Néanmoins, 78 % des Français sondés ont indiqué que leur santé était l'une de leurs principales préoccupations.

Les Français désireux de retrouver la forme

L'année dernière, 70 % des Français s'étaient fixé des buts de remise en forme. Pour 51 % d'entre nous, l'idée principale était de se sentir plus en forme et pour 40 % de perdre du poids. Toutefois, en fin d'année, 60 % seulement des sondés ont indiqué avoir réalisé la moitié de leurs objectifs, 3 % les avoir atteint et 19 % n'avoir rien réussi du tout.

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas au mois de janvier que nous mettons en pratique nos défis bien-être, mais plutôt au retour des vacances d'été (53 %), en septembre. Les Espagnols fonctionnent de la même façon, mais pas les Allemands, qui se lancent dans des challenges fitness surtout en mai.

Une solution miracle pour reprendre le sport ?

La clé de la motivation, pour 75 % des Français et pour les autres, est indexée sur le degré d'amusement procuré par l'activité pratiquée. Par ailleurs, le fait de réussir à enfiler des vêtements auparavant trop justes est valorisant pour 72 % d'entre nous. Reste que pour y parvenir, encore faudra-t-il consentir à faire quelques efforts…

Sources : Doctissimo, Ipsos Mori