Prix des carburants : le gazole au plus bas depuis juillet

Article mis à jour le 

En dépit du relèvement des taxes sur les carburants, les prix à la pompe – en l'occurrence ceux du gazole –, ont fortement diminué au cours des derniers jours, alors que les spécialistes tablaient sur une augmentation. Ce fléchissement pourrait toutefois être de courte durée.

D'après les chiffres du ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie, le litre de gazole est passé sous la barre des 1,35 € lundi 23 décembre. Son niveau n'avait pas été aussi bas depuis la première semaine de juillet. Une bonne nouvelle pour les automobilistes, alors que l'année 2013 s'annonçait jusqu'ici sous le signe des augmentations en tout genre. Ainsi, le litre de gazole vaut actuellement 1,3486 € en moyenne. En recul de 0,23 centimes, ce dernier concerne 80 % des automobilistes français. La semaine du 24 août, il avait pour rappel culminé à 1,4592 € le litre.  

Concernant l'essence, c'est une tout autre histoire : le sans plomb 95 a grimpé de 0,16 centimes, à 1,5035 et le sans plomb 98 a augmenté de 0,40 centimes. Ces changements de prix interviennent alors que le baril de Brent est passé de 83,34 € à 83,48 € en une semaine, d'après les chiffres de l'Union des industries pétrolières (Ufip). À noter que la baisse du gazole survient alors que les distributeurs français de carburant doivent faire face à une remontée (+1,5 centime depuis décembre et + 1,5 centime d'ici le 11 janvier) de la taxe sur les carburants (TICPE).

Récemment, quelques enseignes de stations-service telles que Total, Carrefour ou Leclerc se sont engagées à augmenter leurs prix de manière progressive pour ne pas trop impacter les consommateurs.

Sources : Ufip, ministère de l'Écologie, Le Parisien