Les prix du gaz devraient baisser courant mars

Article mis à jour le 

D'après une information du Figaro, les prix du gaz pour les particuliers s'apprêtent à baisser de 1 % en mars. Un changement qui devrait toutefois avoir une incidence limitée sur la facture des consommateurs.

À partir du mois de mars prochain, les prix du gaz pour les particuliers devraient décliner de 1 %, selon Le Figaro. Une information qui n'a néanmoins fait l'objet d'aucune confirmation de la part de la Commission de régulation de l'énergie (CRE), chargée de fixer tous les mois les prix de l'approvisionnement du gaz.

Une incidence limitée sur les factures

Après les hausses moyennes de 0,38 % en janvier et 0,2 % en février, il s'agit de la toute première baisse de l'année. Malheureusement, l'impact sur les factures de gaz sera relativement faible. Pourquoi ? Parce que cette baisse ne touche que le coût de l'approvisionnement, autrement dit le prix relatif à la consommation, revu mensuellement depuis le 1er janvier 2013.

Or, la facture comprend aussi la Contribution tarifaire de l'acheminement (CTA), utile pour le financement des infrastructures (tuyaux, notamment) permettant l'acheminement du gaz jusqu'au domicile, sans compter les taxes telles que la TVA. De fait, la chute de 1 % ne concernera qu'une partie de la facture des consommateurs, ce qui limite fortement l'impact sur le portefeuille. En somme, si vous payez par exemple 25 euros de gaz par mois, l'économie ne dépassera pas les 25 centimes en mars. Une baisse en demi-teinte, donc.

Sources : Le Figaro, economie.gouv, Metronews