Prix du gaz : les tarifs vont baisser de 1,16 % au 1er mai

Article mis à jour le 

Les prix du gaz vont en moyenne baisser de 1,16 % en mai - iStockPhoto
Les prix du gaz vont en moyenne baisser de 1,16 % en mai - iStockPhoto

Les prix du gaz encadrés par GDF Suez, qui concernent plus de 7 millions de foyers français, vont en moyenne reculer de 1,16 % le 1er mai. Un phénomène qui s’explique par la baisse du coût d’approvisionnement du fournisseur d’énergie depuis le 1er avril.

En moyenne, les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez vont baisser de 1,16 % hors taxe le 1er mai. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le 20 avril la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Dans le détail, le recul s’élèvera à 1,2 % dans le cas des foyers se chauffant au gaz, de 0,4 % pour ceux l’utilisant exclusivement pour la cuisson, et de 0,8 % pour ceux s’en servant pour les deux usages à la fois.

À noter que ce recul correspond à la baisse du coût d’approvisionnement de GDF Suez depuis le 1er avril. Un phénomène qui s’explique par le léger recul de "l’indice mensuel du prix du gaz sur le marché de gros des Pays-Bas". En parallèle, les indices pétroliers s’intégrant à la formule de calcul ont aussi baissé..

Les tarifs du gaz sont modifiés chaque mois. Une hausse de 0,58 % avait ainsi été enregistrée en avril, après un recul de 3,46 % en mars et de 1,27 % en février. De fait, les prix du gaz ont reculé de 7,9 % depuis le 1er janvier. Attention toutefois : ces tarifs n’intègrent pas les différentes taxes. Rappelons que l’été dernier, la formule de calcul avait fait l’objet d’une modification : l’idée a été d’y intégrer davantage les prix de marché, au détriment de l’évolution des cours du pétrole brut. Une stratégie avantageuse pour les consommateurs.


Sources : lemonde, leparisien

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : argent