Les produits sans gluten, pas toujours meilleurs pour la santé

Article mis à jour le 

Le gluten est-il vraiment si mauvais pour la santé ?
Le gluten est-il vraiment si mauvais pour la santé ?

Les produits sans gluten envahissent petit à petit les rayons des grandes surfaces. Environ 1% des Français sont allergiques à cette protéine retrouvée habituellement dans le pain, les pâtes, les chips ou encore certaines sauces... D’après le magazine 60 millions de consommateurs, ces articles “gluten free” coûtent toutefois cher et pourtant, leur véritable apport demeure méconnu.

L’édition du magazine 60 millions de consommateurs du 26 janvier laisse planer le doute sur les bénéfices réels des produits sans gluten. Cette protéine s’avère pourtant utile dans certains cas.

Plus d’ingrédients et moins de protéines

Le gluten est utilisé pour donner de la texture et de l’élasticité à la pâte. Pour préparer du pain ou des pâtes ne contenant pas cette protéine, les industriels sont donc obligés de rajouter d’autres ingrédients. Ainsi, une pâte brisée sans gluten contient 9 ingrédients de plus que dans la recette classique.

60 millions de consommateurs révèle également que les produits "gluten free” renferment moins de protéines et de fibres que les autres. Un pain de mie conventionnel contient 8,3 g de protéines contre 2,6 g pour un autre sans gluten.

Aucun bénéfice supplémentaire

Une équipe de chercheurs de l’Université de Vienne, en Autriche, affirme que malgré leur prix élevé, les aliments sans gluten n’offrent pas de bénéfices supplémentaires comparés aux produits conventionnels. Ils n’ont donc aucun intérêt pour les personnes ne souffrant ni d’allergie ni d’intolérance à cette protéine.

Les cas nécessitant une alimentation sans gluten

Pouvant apparaître à n’importe quel moment de la vie, l’intolérance au gluten ou maladie cœliaque se présente par de multiples symptômes, rendant le diagnostic très difficile. Cette maladie impose une éviction à vie du gluten de l’alimentation, car elle détruit petit à petit les parois de l’intestin. L’allergie à cette protéine est un autre cas nécessitant un régime sans gluten.

Des tests médicaux préalables

Différents tests médicaux doivent être effectués avant de suivre un régime sans gluten. Il est nécessaire de procéder à une vérification du taux d'anticorps anti-transglutaminase IGA. Si cet indice est élevé, une biopsie de la paroi intestinale est inévitable. À savoir qu’il est impossible de détecter une intolérance ou une allergie si le patient suit un régime sans gluten avant de passer ces tests.

 

Sources : huffingtonpost, sciencesetavenir