Qu'est-ce que l'Allocation de rentrée scolaire ?

Article mis à jour le 

Qu'est-ce que l'Allocation de rentrée scolaire ?
Qu'est-ce que l'Allocation de rentrée scolaire ?

À la rentrée 2016, 10 millions d’élèves, de la primaire au lycée, seront de retour sur les bancs de l'école. Cette année, 3 millions de familles bénéficieront de l'Allocation de rentrée scolaire (Ars). Versée par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) à partir du 18 août,  elle représente pour l'État une enveloppe budgétaire d'un peu plus de 1,9 milliard d'euros.

À quoi sert l'Allocation de rentrée scolaire ?

L'Allocation de rentrée scolaire, versée sous conditions de ressources, aide les familles aux revenus modestes à assumer les frais liés à la rentrée scolaire des enfants de 6 à 18 ans : achats de fournitures scolaires, vêtements... Versée à 3 millions de familles, elle bénéficie à 5 millions d'élèves, soit un sur deux.

Après une revalorisation exceptionnelle de 25% en 2012, le montant de l'Ars reste stable ces 2 dernières années : 363 € pour les enfants de 6-10 ans, 383,03 € pour les 11-14 ans et 396,29 € pour les 15-18 ans.

Si certains politiques débattent du bon usage de l’Ars par les familles, le coût de la rentrée scolaire représente un budget élevé pour nombre d'entre elles.  Selon l'enquête annuelle de la Fédération nationale Familles de France, le coût de la rentrée scolaire reste stable en 2016 après une augmentation de 0,7 % en 2015.

Le seul poste des fournitures scolaires et vêtements de sport s’élève en moyenne à 190,24 € pour un élève entrant en 6ème. Le premier poste de dépenses est l'achat de fournitures non papetières (52%), suivi de la papeterie (25%) et des articles de sport (23%).

Si on ajoute les activités extrascolaires, les livres annexes, la restauration… La facture augmente considérablement, d’autant que tous les établissements ne prêtent pas les manuels  scolaires.

Comment bénéficier de l'Allocation de rentrée scolaire ?

L'Ars est allouée sous conditions de ressources. Pour en bénéficier, les revenus nets imposables de l'année 2014 ne doivent pas dépasser les plafonds suivants : 24.404 euros pour 1 enfant, 30.036 euros pour 2 enfants, 35.668 euros pour 3 enfants. Le montant du plafond augmente ensuite de 5.632 euros par enfant supplémentaire.

Bon à savoir : si vos ressources dépassent de peu le plafond applicable, vous pouvez percevoir une allocation réduite, calculée en fonction de vos revenus.

Vous n'avez pas de démarche à accomplir si vous êtes déjà allocataire et que votre enfant a moins de 16 ans : la CAF récupère vos revenus auprès des impôts, calcule vos droits et vous verse directement l’Ars.

Les familles qui n'ont pas encore de dossier à la CAF doivent télécharger leur demande  sur le site de la CAF.

A partir de 16 ans, vous devez confirmer sur le site de la CAF que l’enfant est toujours scolarisé, étudiant ou apprenti. Pour les enfants qui entrent en CP avant 6 ans, le certificat de scolarité est à demander à l’école.

Si votre situation a évolué, vous pouvez peut-être en bénéficier cette année car les revenus précédents ne sont pas pris en compte dans certains cas : arrêt de travail pour s’occuper d’un enfant de moins de 3 ans ou de plusieurs enfants, chômage non indemnisé, bénéficiaire du RSA, divorce, séparation …

Sources : franceinter.fr ; france3-regions.francetvinfo.fr

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : argent