Qu’est-ce que les gauchers ont de plus que les droitiers ?

Article mis à jour le 

Longtemps ignorés et raillés, les gauchers ont souffert du simple fait d’utiliser leur main gauche. Pourtant, être gaucher est un choix arbitraire dû à la génétique qui ne dépend pas du bon vouloir. Souvent soumis à des clichés, les gauchers - qui représentent aujourd'hui 12,7 % de la population française - ont quelques particularités qui feraient d'eux des êtres à part. Ainsi, on compte parmi les gauchers ayant marqué l’histoire des grands noms comme Barack Obama, Leonard de Vinci, Jimi Hendrix ou encore Bill Gates... Pour célébrer la journée internationale des gauchers, revenons sur ce qui rend les gauchers différents des droitiers.

Les vieilles expressions montrent bien qu’être gaucher a longtemps été diabolisé. D'ailleurs, par définition, une personne qui manque d’adresse est dite "gauche" ou "maladroite ". Et les exemples pour souligner cette dimension péjorative ne manquent pas : ainsi, lorsque l’on fait mention d’une personne de mauvaise humeur, on dit souvent que cette dernière s’est levée du "pied gauche". Quant à l’expression "passer l’arme à gauche", elle signifie mourir.

                                                                                                                            

Les gauchers doivent sans cesse s'adapter pour affronter le quotidien

En clair, et ce encore aujourd’hui, les moqueries et contraintes auxquelles ont dû faire face les gauchers ont laissé leurs traces dans notre langue. Et bien que les esprits aient évolué depuis, de nombreuses choses de la vie courante ne sont pas conçues pour les gauchers : leviers de vitesse, compas, ciseaux, ouvre-boîte... la liste est longue. À tel point que le quotidien d’un gaucher est bien souvent difficile à mener. La preuve : son espérance de vie serait en moyenne plus faible que celle du droitier.

C’est en tout cas ce que prouve une étude menée par des chercheurs de l’Université de British Columbia et de Californie en 1998. D’après leurs recherches, les gauchers seraient plus sujets aux accidents de la vie quotidienne à cause de l'environnement destiné aux droitiers. Résultat : l’espérance de vie en moyenne d’un droitier serait de 75 ans, contre 66 ans pour un gaucher.

Les gauchers sont plus adroits des deux mains

Mais que les gauchers se rassurent, l’environnement dans lequel ils baignent leur procure un avantage certain sur leurs voisins droitiers. En effet, à force de s’adapter à un mode de vie de droitier, le gaucher peut se vanter de bien manier sa main droite, ce qui n’est pas le cas des droitiers pour leur main gauche. Bref, les plus gauches ne sont pas ceux que l'on croit.

Plus aptes à se servir de leurs deux mains, les gauchers sont dits ambidextres. Mieux : une étude menée en 2006 à l’Université nationale d’Australie par le Docteur Cherbuin montre que les gauchers penseraient plus rapidement, et ce tout simplement parce qu'ils possèdent une communication plus forte que les droitiers entre les deux hémisphères cérébraux. Moralité : les gauchers anticiperaient mieux, et auraient une meilleure analyse des situations.

Les gauchers sont plus doués en sport

Ce sont dans les sports d’opposition, où il faut être rapide et se déplacer de gauche à droite que les gauchers se font remarquer. On pense ainsi au tennis avec Rafael Nadal et John McEnroe, au tennis de table où ils représentent 30 % des meilleurs joueurs, mais également à l’escrime et à la boxe.

Comme le reporte Jacqueline Fagard, psychologue à Rue 89, cela peut s’expliquer d’une part par leur habitude de jouer avec des gauchers - à l’inverse des droitiers - et d'autre part, parce que le phénomène est lié à leur hémisphère droit, d'un point de vue scientifique.

En effet, lorsque l’on est gaucher, la main gauche est contrôlée par l’hémisphère droit, partie du cerveau qui serait intimement liée aux informations spatiales et donc à l’évaluation des distances et donc à la réussite dans les jeux. En activant et stimulant l’hémisphère droit, les joueurs gauchers gagnent quelques précieuses secondes d’avance et possèdent un meilleur temps de réaction.

Les gauchers sont de grands artistes

L’art fait aussi appel à la prise en compte des espaces, les gauchers ont donc un avantage certain sur les droitiers en ce qui concerne le dessin et tout particulièrement la sculpture. Parmi les plus célèbres artistes profitant de cet avantage, on compte Léonard de Vinci, Michel Ange, Paul Klee ou encore Jérôme Bosch. Toujours dans le domaine artistique, les gauchers excelleraient dans la musique, comme en témoignent les David Bowie, Iggy Pop, Ringo Starr, Paul Mc Cartney et autres Jimi Hendrix… Certains d'entre eux, enfin, auraient aussi des prédispositions pour composer de la musique, à l'instar de Bob Dylan, qui aurait mis des mois à composer les paroles de Blowin’ in the Wind, mais seulement 5 minutes pour la musique.

Sources : Slate ; Atlantico ; Madmoizelle ; Rue 89 et Lesgauchers.com