À quel âge vaut-il mieux programmer une mammographie ?

Article mis à jour le 

Mammographie : des examens bisannuels jugés inutiles avant 50 ans par les spécialistes
Mammographie : des examens bisannuels jugés inutiles avant 50 ans par les spécialistes

L'U.S Preventive Services Task Force, qui regroupe plusieurs experts américains de la santé, conseillaient jusqu’à présent aux femmes d'attendre d'avoir 40 ans pour passer une mammographie. L’organisation préconise désormais d’attendre 50 ans pour des examens bisannuels.

"L’examen radiologique du sein pratiqué tous les deux ans par une femme en bonne santé, présentant une espérance de vie d'au moins dix ans et dont l’âge est compris entre 50 à 74 ans, présente un ratio bénéfice/risque intéressant", confie l'association.

Cette recommandation du guide fédéral américain s'est appuyée sur les résultats de plusieurs enquêtes indépendantes menées autour du cancer du sein, de son traitement et ses moyens de dépistage précoce. Il en ressort que passer des mammographies tôt ou réaliser plus souvent l’examen n’est pas très efficace. Au contraire, cela génère plutôt beaucoup de faux-positifs et de biopsies synonymes de "sur-diagnostics et de traitements inutiles".

Le docteur Jeanne Mandelbatt de la faculté de médecine de Georgetown préconise toutefois plus de vigilance, car le risque de développer un cancer du sein n’est pas le même pour toutes les femmes. Plusieurs autres facteurs doivent être pris en compte comme l’hérédité. Elle poursuit en ajoutant que l'âge pour programmer une radiographie du sein ainsi que la fréquence de cet examen "sont d’abord des choix individuels". Le principal élément à retenir est que la mammographie peut réellement contribuer à sauver des vies, estime-t-elle.

 

Sources : femmeactuelle, ladepeche

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé