Quels risques y a-t-il à ne pas utiliser de démaquillant ?

Article mis à jour le 

Qui ne s'est jamais endormie sans se démaquiller ? Fatigue, grosse soirée, oubli des produits de beauté, les facteurs sont nombreux et peuvent surprendre soudainement. Une femme a voulu savoir ce qu'il se passait véritablement lorsque le démaquillage n'était pas effectué correctement. Aussi, elle a tenté le défi : ne pas utiliser de produits démaquillant pendant un mois. Le matin, elle pouvait toutefois se laver le visage dans la douche.

En effet, nombreuses sont les femmes qui, se maquillant peu ou, durant les vacances, passant leur journée à la plage, alternent démaquillant et savon, pensant que le gel douche suffit à laver la peau, surtout après s'être baignées dans la mer. Pourtant, d'après cette expérience le démaquillant est essentiel pour éviter le pire.

Une expérience aux conséquences immédiates

Avant de commencer l'expérience, son visage a été évalué à l'aide d'une caméra 3D spéciale : rides, pores, pigmentation, hydratation et autres facteurs déterminant l'âge et la qualité de la peau. Puis l'expérience a débuté : durant un mois, cette femme de 40 ans s'est maquillée tous les jours et s'est couchée sans toucher à son visage. Le matin, elle se lavait la figure à l'aide de savon, appliquait une crème hydratante puis se remaquillait.

Les conséquences ont été quasiment immédiates puisque dès le 2eme jour, elle sentait son visage étiré, sec et sale. Mais c'est au 3eme jour qu'ont commencé les véritables conséquences : petits kystes blancs autour des cils, peau desséchée qui commence à craqueler, fatigue visible sur le visage. À l'aide d'un verre grossissant, elle a pu constater que la surface de sa peau était devenue grumeleuse.

Au fil des jours, la peau du visage s'est déshydratée, asphyxiée pour commencer à se craqueler : blessures aux commissures des lèvres, irritation et picotements au niveau des yeux jusqu'au gonflement de l'oeil gauche (au bout d'une dizaine de jours seulement), tant et si bien que son ouverture était désormais impossible. Le maquillage a un effet occlusif, c'est-à-dire qu'il fait barrière à la peau, il la bouche. Aussi, la peau se dessèche et subit de nombreuses mutations : les rides se sont intensifiées, les pores de la peau élargit, les joues et les paupières ont rougit.

Le maquillage renferme toutes les impuretés

La peau a subi un dessèchement de 10 % sur l'un des deux cotés du visage et de 20 % sur l'autre, celui sur lequel le visage reposait la nuit. Moins alimentée en oxygène, la peau s'est asphyxiée. Outre cela, les produits, qui n'étaient jamais complètement enlevés, ont peu à peu brulé la peau : une perte de 5 % de l'humidité moyenne du visage a été remarquée.

Enfin, le maquillage, bu par la peau, empêchait le renouvellement des cellules : le visage était par endroit plus terne et plus vieux. Les rides se sont davantage creusées à défaut de s'allonger, du fait de la perte d'élasticité de la peau. Les pores, eux, se sont élargit.

La conclusion des spécialistes interrogés est sans appel : la peau a biologiquement vieilli de 10 ans en un mois seulement. Car, outre le maquillage, l'air des villes, la pollution, la sueur et ces nombreux polluants environnementaux que nous traversons tous les jours sont attrapés par le maquillage et enfermés dans la peau.

Photo à jour 0 de l'expérience : cliquer ici
Photo à jour 30 de l'expérience : cliquer ici

Quelques étapes à privilégier pour un "bon" démaquillage

Pour un démaquillage efficace, privilégiez les 2 étapes : d'abord on enlève le maquillage avec un produit prévu pour, ensuite on lave la peau avec du savon. Pour cela, 5 points sont à respecter :
- il est impératif de bien se laver les mains ;
- de ne pas être trop économe sur le démaquillant ;
- de bien se rincer (sinon, on étale les impuretés et le maquillage) ;
- se laver ensuite la peau en privilégiant une mousse et sans trop frotter : il faut garder une fine pellicule de gras pour ne pas dessécher la peau ;
- enfin, il ne faut pas laver son visage plus de 2 fois par jour.

La température de l'eau est importante dans le processus de démaquillage : plus elle est chaude (35°C ou plus), plus l'effet de nettoyage sera important. Les pores sont dilatés, les impuretés sont évacuées facilement et la peau se relâche. Avec de la vapeur, l'effet est intensifié. Plus l'eau sera froide, plus ces effets s'estomperont au profit d'autres : lorsqu'elle est tiède elle apaise le visage, froide elle resserre les pores et les vaisseaux sanguins et autour de 0°C, elle retend la peau.

Aussi, lorsque vous démaquillez, privilégiez de l'eau chaude lors du nettoyage et le rinçage, puis de l'eau froide pour resserrer le visage. Vous pouvez aussi faire un masque de temps à autre pour apaiser votre peau, bien la nettoyer, la nourrir et l'hydrater.

Sources : Daily Mail ; DHC