À quoi ressembleraient nos supermarchés si les abeilles disparaissaient ?

Article mis à jour le 

Vous avez sans doute déjà entendu parler des répercussions que pourrait causer l'extinction des abeilles, dont la vertu pollinisatrice fait les beaux jours de notre environnement et de notre quotidien. Mais avez-vous déjà imaginé ce qu'un tel phénomène entrainerait concrètement du point de vue de notre alimentation ?  Pommes, carottes, citrons, pastèques… certains fruits et légumes pourraient tout bonnement disparaître…

Comme le rappelle la dernière campagne promotionnelle de l'entreprise américaine de produits biologiques Whole Foods Market, la situation des abeilles est de plus en plus alarmante : le syndrome de l'effondrement des colonies (CDD) est en effet jugé désastreux par les spécialistes, à l'heure où la population d'abeilles s'écroule.

D'après l'association des apiculteurs britanniques, plus d'un tiers des colonies ont tout bonnement disparu au cours de l'hiver dernier. Même phénomène aux États-Unis et en France, où pas moins de 30 % des colonies d'abeilles meurent tous les ans depuis 1995. Préoccupée par cette situation grave, la commission européenne a pris la décision de limiter temporairement l'usage d'une série de pesticides, considérés comme mortels pour les abeilles.

Dans le même temps, des chercheurs de l'université de Washington ont proposé la mise en place d'une banque de sperme d'abeille. Objectif : mettre au point une population d'abeilles plus résistante. Mais alors que les insectes ne cessent de disparaitre, le temps presse.

Que deviendraient nos supermarchés sans les abeilles ?

Bien décidé à faire prendre conscience aux consommateurs du danger de la situation actuelle, Whole Foods a tout simplement retiré l'ensemble des produits dépendant de la pollinisation présents dans ses rayons. Le résultat est saisissant : pas moins de 237 articles ont été enlevés, autrement dit plus de la moitié du stock du magasin. Comme le montre l'image ci-dessous, la conséquence de leur disparition serait donc catastrophique.

Sources : Grist, Whole Foods Market, Huffington Post US