À quoi ressemblerait le monde s'il était réduit à 100 personnes ?

Article mis à jour le 

Et si le monde actuel était réduit à 100 personnes ? C'est le scénario qu'a tenté de représenter le graphiste et designer américain Jack Hagley grâce à une infographie publiée lundi 25 mars sur le site internet visual.ly.

En se basant sur les données du site internet de la fondation "One hundred People : a World Portrait" ("100 personnes : un portrait du monde"), le graphiste et designer Jack Hagley a composé une infographie intéressante, par ailleurs mise en ligne sur le site visual.ly. L'objectif est comparable à celui mis en œuvre par Sustainer dans les années 1990 – qui décrivait le monde comme un village de 1000 personnes – : permettre à chacun de comprendre en un clin d'œil la composition ô combien épineuse des êtres humains vivant sur notre belle planète bleue.

Résultat, à en croire les données de 2006 mises à jour par One hundred People, le monde se scinde en deux parties égales d'hommes et de femmes (50/50). Il est en majorité asiatique (60 personnes) et composé d'adultes (74 adultes contre 24 enfants). Ces derniers sont en majorité de religion chrétienne (33) et musulmane (22). S'agissant de l'éducation et de l'accès à l'information, sur les 100 habitants que compte le monde, 83 (contre 17) sont capables de lire et d'écrire et 22 seulement ont accès à un ordinateur.

Côté qualité de vie, 63 sont nourries normalement (contre 21 sujets à la surnutrition et donc à l'obésité, 15 mal alimentées et 1 qui meurt de faim), 87 ont accès à l'eau potable (contre 13) et 77 ont un toit sous lequel s'abriter (contre 23). De même, sur 100 personnes, 12 parlent chinois, 5 anglais, 5 espagnol,  3 arabe, 3 Hindi, 3 Bengali (langue indo-iranienne), 3 portugais, 2 russe et 2 japonais. Les 62 autres se répartissent sur l'ensemble des langues.

Enfin, si l'on devait distribuer 100 personnes à l'image de la répartition de la population mondiale sur les continents, il y aurait 60 Asiatiques, 15 Africains, 14 Américains et 11 Européens.

Accéder à l'infographie sur le site du designer

Sources : visual.ly, 100people.org, sustainer, slate