Passerez-vous au rasoir laser, en 2016 ?

Article mis à jour le 

Aperçu du rasoir laser "Skarp" présenté via KickStarter
Aperçu du rasoir laser "Skarp" présenté via KickStarter

Morgan Gustavsson et Paul Binum auraient trouvé la solution pour ne plus se couper lors du rasage. Au programme : un système utilisant la technologie laser en lieu et place des lames. Dénommé “Skarp”, leur rasoir laser est attendu sur le marché pour mars 2016 - bien que des doutes persistent quant à sa réelle efficacité.

Connu pour avoir inventé l’épilation au laser en 1989, Morgan Gustavsson fait à nouveau la Une. Ce dernier aurait mis au point avec Paul Binum, un autre Suédois, le rasoir du futur appelé “Skarp”. Appareil basé sur la technologie laser, celui-ci éviterait les risques de coupure et serait, en outre, respectueux de l’environnement.

 

Un rasoir révolutionnaire à de nombreux égards

Le Skarp Laser Rasor mis au point par les deux inventeurs suédois offrirait de nombreux avantages à ses futurs utilisateurs. Son mode de fonctionnement permettrait d’éviter les risques de coupure, les démangeaisons à la repousse et l’irritation de la peau. L’utilisateur n’aurait par ailleurs plus besoin d’eau ni de mousse à raser.

 

Une révolution attendue de pied ferme

La dimension écologique de cet appareil a particulièrement contribué à séduire les investisseurs de la plateforme de financement participatif Kickstarter. Le Skarp supprimerait en effet définitivement les besoins en rasoirs jetables.

Chaque année, 2 milliards de rasoirs ou de têtes de rasoir sont jetés aux États-Unis! En raison de la nature dangereuse des lames, ils ne peuvent pas être triés et aucune municipalité ou district ne peut effectuer un tri efficace. Ils finissent dans des décharges et dépotoirs. De nombreuses régions du monde connaissent une sécheresse et payent des prix élevés pour l’eau. Comme ces sécheresses deviennent plus fréquentes et graves, l'utilisation de l'eau serait largement diminuée par ce rasoir”, a indiqué Gustavsson sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter. Résultat, les investisseurs ont ainsi été nombreux à soutenir ce projet. Si les deux compères avaient demandé 160 000 dollars pour mener leurs recherches, Kickstarter leur aurait permis de lever 1 198 219 dollars.

 

Skarp, fruit de dix années de recherche

Dix années auront été nécessaires à l’inventeur de l’épilation au laser pour mettre au point ce rasoir révolutionnaire. Morgan Gustavsson aurait eu l’idée du rasoir laser en 2001, mais la technologie de l’époque ne lui permettait pas de présenter un produit satisfaisant. Dix ans plus tard, il aurait trouvé avec Paul Binum l’onde efficace pour couper tout type de poil. Skarp devrait être mis en vente dans un premier temps via Kickstarter à 189 dollars, pour une livraison prévue dès mars 2016.

MAJ : les inventeurs n'étant finalement pas parvenus à convaincre Kickstarter, le projet a été annulé. Mais une nouvelle campagne de financement a ausitôt été lancée sur Indiegogo. Reste que les doutes persistent quant à l'efficacité réelle de Skarp. Affaire à suivre.

 

Sources : slate, huffingtonpost