Réalité augmentée : à la conquête de votre ville avec Ingress !

Article mis à jour le 

Découvrez votre ville grâce au jeu de réalité virtuelle Ingress
Découvrez votre ville grâce au jeu de réalité virtuelle Ingress

Imaginez un jeu qui s’imprégnerait de votre environnement et de votre espace-temps. Que chaque morceau de la réalité devienne un décor… Non, ce n’est pas de la science-fiction. Cette technologie porte même un nom : la “réalité augmentée”.

Rendue possible grâce à la géolocalisation en temps réel et aux bijoux technologiques que sont devenus nos smartphones, Niantic, ex-startup de Google, l’a utilisé pour créer un jeu particulièrement surprenant et addictif : Ingress !

Ingress c’est quoi?

Ingress est un jeu basé sur la géo-localisation et qui nécessite donc de se déplacer pour jouer (comme Pokemon Go). D’ailleurs ce n’est pas un hasard si Pokemon Go est si riche en points d’intérêt puisqu’une partie des portails (points d’intérêts soumis par les joueurs d’Ingress et validés ou non par Niantic) sont devenus des Pokestops.

Le premier choix quand on démarre Ingress est de choisir une équipe. Vous pouvez ainsi rejoindre la Résistance (bleu) ou les Illuminés (verts). Ce choix est important car chaque groupe, appelé « faction » a son organisation propre. Pourquoi deux factions ? Tout simplement parce qu’il y a une histoire derrière le jeu (ARG: Alternate Reality Game). L’histoire veut ainsi qu’une énergie mystérieuse soit apparue sur Terre (XM) influençable par des extra-terrestres. Ceux-ci ont convaincu les Illuminés (verts) de les aider pour déployer cette énergie auprès de l’humanité, pendant que la Résistance (bleu) tente de protéger la race humaine. Alors ne vous trompez-pas de camp ! Voulez-vous protéger la race humaine ou collaborer avec les extra-terrestres.

Comment on joue ?

Une fois le jeu lancé, regardez votre écran mais levez les yeux sur ce qui vous entoure. De nombreux “portails” : bâtiments, œuvres d’art et autres points d’intérêts pratiques ou culturels sont à découvrir.

Le principe du jeu est de contrôler le plus de territoire possible. Pour cela, il faut interagir avec son environnement et notamment avec les fameux “portails”.

Pour rendre possible l’interaction, ceux-ci doivent se trouver dans un périmètre de 40m autour du joueur (délimité sur l’écran par un cercle). Portail gris = neutre, il est donc possible de le capturer.

S’il est de la couleur de votre faction, vous pourrez éventuellement le modifier pour augmenter sa défense ou le lier à d’autres portails de la même couleur (dont vous aurez préalablement récupéré la clé) pour créer des champs de contrôle (Surface couverte par 3 portails reliés entre eux, un triangle quoi !).

Si par contre, il appartient à l’équipe adverse, il faudra d’abord le détruire en utilisant les armes à disposition dans l’inventaire afin de le capturer à son tour et gagner du terrain sur l’ennemi.

Du coup, on se balade, on “hacke” des portails pour récupérer du matériel, puis on apprend à faire des liens et à faire des fields (triangles). On finit par rencontrer des gens dans son quartier et par jouer ensemble.

Qu'est-ce qu’on aime dans Ingress?

Le côté social rend le jeu vraiment sympa. Les rencontres on-line et off-line, les voyages, les anecdotes des gens en galères qui trouvent de l’aide, l’échange d’items et de clefs sur le quai d’une gare ou à la terrasse d’un café, ou dans un parc avec des gens qu’on ne connait pas mais qui sont “recommandés” par la communauté. On se retrouve aussi lors des gros événements organisés par Niantic deux fois par trimestre à travers le Monde, où on joue une bataille de territoire à l’échelle d’une ville, avec des joueurs venus de partout dans le Monde.

Il y a bien d’autres fonctionnalités dans le jeu, que votre communauté locale vous fera découvrir, mais il est temps de démarrer et d’aller redécouvrir votre ville !

Lancez-vous (et rejoignez-nous) ! 

Sources : Ingress.com ; Resfr.eu ; Enlightened